Deux petits grizzly orphelins relâchés dans la nature

Lundi, Juillet 14, 2008
Colombie Britannique, Canada
Un projet pilote exceptionnel de coopération entre IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux-www.ifaw.org), le Ministère de l’Environnement de Colombie-Britannique et la Northern Lights Wildlife Society (NLWS) a permis aujourd’hui de remettre
« L’objectif à long terme de ce projet pilote est d’aider à développer des normes et protocoles en vue de la réhabilitation des ours grizzlis, qui pourront être reproduits dans d’autres provinces, » a commenté Kim Elmslie, responsable des campagnes d’IFAW. « Ce projet peut révolutionner la façon dont nous réhabilitons et réintroduisons les grizzlis dans la nature. »
 
Les oursons, surnommés Suzy et Johnny, sont tous deux âgés d’un an et demi ; ils ont été réhabilités au centre NLWS de Smithers, en Colombie Britannique. Suzy était orpheline depuis juin 2007, sa mère étant tombée sous les balles d’un braconnier. Elle a été trouvée seule, amaigrie, près de Tumbler Ridge, en Colombie-Britannique. Johnny a été sauvé à Prince George, en Colombie-Britannique, en novembre 2007 ; sa mère avait été tuée par un camion semi-remorque. Il a été découvert errant au bord de la route, cherchant à se nourrir.
 
« Nous surveillerons l’avancée de Suzy et Johnny par des colliers émetteurs spéciaux qui permettront aux chercheurs de suivre leurs déplacements quotidiens. Une grande partie de ces données seront partagées avec le public par l’intermédiaire du site Internet d’IFAW, » souligne Angelika Langen, Directrice de la Northern Lights Wildlife Society.
 
« Nous avons l’occasion de définir si les grizzlis, en tant qu’espèce, peuvent survivre quand ils sont relâchés dans la nature, » a confirmé Barry Penner, Ministre de l’Environnement. « Ces ours ont été rendus orphelins par l’activité humaine et de nombreuses personnes se demandent si les hommes, à leur tour, peuvent aider ces oursons à réussir en tant qu’adultes sur leur territoire originel. C’est également l’occasion d’en apprendre plus sur cette espèce au cours de ce processus. »
 
La réhabilitation des oursons orphelins est considérée par les écologistes et les responsables de la faune et la flore sauvages comme une option plus durable et plus humaine que l’abattage direct des ours. Des projets de réhabilitation similaires pour les ours reçoivent le soutien d’IFAW en Russie et en Inde.

Post a comment