Les nouvelles preuves filmées de la cruauté de la chasse aux phoques

Vendredi, Avril 4, 2008
Ottawa, Canada
Alors que les représentants du gouvernement canadien poursuivent leur tour d’Europe afin de tenter d’enrayer une possible interdiction des produits de phoques au niveau de l’UE, IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux –  www.ifaw.org) a dévoilé de nouvelles preuves filmées réfutant les affirmations du gouvernement canadien selon lesquelles la chasse commerciale aux phoques du Canada était plus humaine.
On voit notamment sur ces documents filmés cette semaine un phoque vivant crocheté et traîné à bord d’un bateau. Au même moment, la délégation canadienne en Europe se targue de ce que la chasse n’a jamais fait preuve d’autant d’humanité que cette année.
 
« La cruauté dont nous avons été témoins au début de la semaine ne devrait être tolérée nulle part dans le monde, » a déclaré Sheryl Fink, observatrice de la chasse et chargée de recherches auprès d'IFAW. « Une fois que les responsables canadiens auront vu ses preuves, il leur sera difficile de convaincre les Européens que cette chasse n’est rien d’autre qu’une pratique foncièrement inhumaine. »
 
Les preuves vidéo de la chasse aux phoques 2008 montrent clairement que les nouvelles conditions d’obtention du permis de chasse fixées par le gouvernement canadien ne sont pas respectées par les chasseurs.
 
« Les pouvoirs publics canadiens peuvent donner toutes les interprétations qu’ils veulent en Europe, mais nos observations révèlent la vérité : aucune nouvelle condition d’obtention du permis n’améliorera l’humanité de cette chasse, » souligne Robbie Marsland, Directeur d’IFAW Royaume-Uni. « Ce règlement est une mystification et la cruauté se poursuit. »  
 
« Les conditions d’obtention du permis qui ont été tant vantées étaient visiblement destinées à convaincre les Européens que les choses s’étaient améliorées ici, au Canada.  Nos vidéos montrent que les nouvelles conditions ne sont pas respectées et que le règlement n’est pas appliqué. La délégation canadienne en Europe aura du mal à expliquer cela, » ajoute S.Fink.
 
S.Fink a également déclaré qu’elle était « écoeurée » par l’insistance du gouvernement canadien qui amalgame la chasse commerciale aux phoques et la chasse pratiquée par les peuples aborigènes du Grand Nord canadien.
 
« La chasse aux phoques pratiquée par les Inuits et la chasse commerciale des phoques sont deux chasses complètement différentes, visant des phoques différents, dans des lieux différents, à des moments différents de l’année, » complète S.Fink. C’est une tentative éhontée de jouer avec les préoccupations des Européens vis-à-vis des populations aborigènes et de faire passer la chasse commerciale destinée à l’industrie de la fourrure qui se déroule au Sud, pour une chasse Inuit. »

Post a comment

Contact presse

Marie-France Lettre (IFAW, Canada)
Contact phone:
+1-613-355-3281
Contact email: