En Inde, IFAW remet en liberté des ours à collier

Vendredi, Février 22, 2008
Tezpur, Inde
Aujourd’hui, 5 ours à collier, dont l'espèce est menacée, sont remis en liberté après avoir été confisqués à des habitants de la région qui les conservaient comme animaux de compagnie. Cette opération est réalisée par IFAW (Fonds international pour la protection des animaux - www.ifaw.org) et son partenaire WTI (Wildlife Trust of India).
Les ours ont été élevés au CBRC (centre pour la réhabilitation et la conservation des ours), qui est codirigé par IFAW, le WTI, et le Service des Forêts d’Arunachal Pradesh. Ce centre de réhabilitation exceptionnel, situé dans l’état d’Arunachal Pradesh, au Nord de l’Inde, gère les ours orphelins grâce à un programme de remise en liberté "assistée". Avant que les ours ne soient relâchés de manière permanente, ils sont acclimatés à leur futur habitat, qu'ils peuvent parcourir librement dans la journée en revenant au centre le soir pour y passer la nuit. Aujourd'hui, 5 des 11 ours du centre sont passés à l'étape suivante avant d'être relâchés dans la nature. Le site, choisi pour la protection supplémentaire qu'il offre aux ours contre les chasseurs et les prédateurs, est le dernier arrêt avant le retour permanent des ours à leur habitat naturel.
 
"Dans toute l'Inde, des ours disparaissent en raison de l'augmentation du braconnage et de la destruction de leur habitat" commente A. J. Cady, Directeur des Animaux en Crise et en détresse d'IFAW. "C'est un programme essentiel qui lutte pour protéger les ours à collier et nous travaillons très dur pour assurer sa réussite et pour qu'il serve de modèle à toute l'Inde."
 
"Les trois premières années du projet ont constitué pour nous une expérience et un apprentissage. Maintenant que nous avons standardisé le protocole adéquat, nous sommes persuadés que cette aventure sera un succès. C'est la première fois que ce type d'exercice est mis en œuvre avec un groupe de cinq ours simultanément. Il sera intéressant de voir quand et comment ils entameront une vie indépendante, étant donné que dans la nature, les ours sont solitaires dans leur habitat," a ajouté NVK Ashraf, Directeur du Secours aux animaux sauvages de WTI.

Le CBRC, qui peut réhabiliter jusqu'à 16 ours simultanément, est situé sur les rives de la rivière Pakke, au sein de forêts tropicales luxuriantes, à feuillage semi-persistant, qui constituent un habitat parfait pour les oursons. Le centre est le seul projet de ce type en Inde ; il réhabilite les ours à collier et les relâche dans la nature.
 
Les ours à collier sont décimés par les chasseurs autochtones d'Arunachal Pradesh ; bien souvent, quand une mère est tuée ou abandonne ses oursons, les chasseurs les capturent. Dans le passé, bien souvent, les membres des tribus élevaient les oursons, jusqu'à ce que le ministère de la forêt arrête cette pratique et commence à envoyer les oursons orphelins au zoo de Itanagar pour qu'ils y soient élevés. Ce n'est qu'à la création du CBRC que le processus de réhabilitation et de remise en liberté des ours a été entrepris en Inde.
 
A propos du WTI (Wildlife Trust of India)
Le Wildlife Trust of India (WTI), est une organisation à but non lucratif, qui s'est engagée dans des actions d'urgence qui évitent la destruction de la faune sauvage en Inde. Le WTI a été créé en novembre 1998 en réaction à la détérioration rapide de la nature dans ce pays.
 
IFAW et le WTI ont constitué un partenariat en 2000 afin de renforcer la cause de la conservation de la nature et de la protection animale en Inde. Les deux organismes partagent leur préoccupation vis-à-vis de l'avenir d'un certain nombre d'espèces menacées, notamment l'antilope du Tibet. Par cette collaboration, IFAW et le WTI développent des stratégies destinées à trouver des solutions aux menaces qui pèsent sur la faune en Inde et dans la région environnante. 

Post a comment

Contact presse

Michael Booth (IFAW, Headquarters)
Contact phone:
+1-508-648-3556
Contact email: