17 pays d'Afrique se réunissent à Bamako pour la protection éléphants

Mercredi, Février 6, 2008
Bamako, Mali
Les délégués de divers pays d’Afrique seront présents : Mali, Niger, Sénégal, Burkina Faso, Sierra Léone, Guinée Bissau, Cameroun, Côte d'Ivoire, Togo, Nigeria, Ghana, Libéria, République Centrafricaine, Rwanda, Sud-Soudan, Ethiopie et Kenya.
"IFAW se réjouit de se tenir aux côtés des écologistes d'Afrique et d'Asie", a fait remarquer Kevin Shields, Directeur du programme Faune sauvage et Habitat d'IFAW (Fonds international pour la protection des animaux – www.ifaw.org). IFAW animera cette réunion avec les pays organisateurs : le Mali et le Kenya.
 
" Depuis que la CITES a pris, en 1997, la décision d'autoriser certains états d'Afrique australe, à vendre certains stocks d'ivoire, le commerce illicite de l'ivoire et l'abattage illégal des éléphants se poursuit sans relâche dans de nombreux pays où vivent ces pachydermes," a poursuivi M.Shields. "Il est maintenant temps de nous unir officiellement dans la lutte pour la conservation des éléphants, afin d'arrêter cette tuerie."
 
Lors de la 14ème Conférence des Parties (CdP) de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore menacées d'extinction (CITES), en juin 2007, un grand nombre de ces pays s’est rassemblé afin de soutenir la proposition de moratoire de 20 ans sur le commerce de l'ivoire émise par le Kenya et le Mali. IFAW a joué un rôle significatif en assurant le soutien de cette proposition, et continue d'apporter son appui à la coalition.
 
Les décisions prises par la CITES en juin dernier joueront un rôle majeur lors de ces deux jours de conférence. La proposition de moratoire de 20 ans a été rejetée et une "période de repos" de neuf ans a été approuvée, à condition que la vente des énormes réserves existantes soit autorisée en Afrique du Sud, au Botswana et en Namibie. "Ce volume d'ivoire va très certainement stimuler la demande sur le marché et encourager les braconniers à tuer les éléphants," a déclaré Michael Wamithi, Responsable du programme global des éléphants pour IFAW.

La candidature du Japon a déjà été approuvée comme partenaire commercial et la Chine vient de poser la sienne. C'est un sujet controversé, qui devra être débattu lors de cette réunion.
 
Le débat sur le commerce de l'ivoire a été et continue d'être l'un des principaux points de désaccord sur la protection des éléphants entre les états situés dans l'aire de répartition des éléphants. L’Afrique a un passé douloureux en ce qui concerne les éléphants ; comptant près de 1,3 million d’individus au début des années 1970, ses populations ont chuté approximativement à 450.000. L'Asie n'a pas non plus été épargnée, sa population d'éléphants étant aujourd'hui estimée  entre 35.000 et 45.000.

Post a comment

Contact presse

Bernard Derty (IFAW, France)
Contact phone:
+33 (0)6 08 30 16 17
Contact email: