Par manque de consommateurs, l’Islande met fin à la chasse à la baleine

Vendredi, Août 24, 2007
Reykjavik, Islande
C'est une bonne nouvelle qui s'annonce pour les baleines, un membre du gouvernement ayant déclaré qu'il n'y avait aucune raison de poursuivre la chasse commerciale en Islande s'il n'existait pas de demande pour le produit. Ce message du Ministre des pêches, Einar K. Gudfinnsson, pourrait être l’indication de la fin de la chasse commerciale à la baleine dans ce pays. IFAW (Fonds international pour la protection des animaux – www.ifaw.org), qui mène une campagne mondiale pour protéger les cétacés de la planète, salue cette avancée vers la conservation des baleines en Islande.
IFAW s'oppose à la chasse à la baleine parce qu'il s'agit d'une pratique cruelle et inutile. Des études économiques mandatées en Islande par IFAW et par l'Association islandaise de conservation de la nature (INCA) ont également révélé que la demande en viande de baleine était très faible en Islande et ailleurs, par opposition à la florissante industrie de l'observation des baleines, qui génère plus de 20 millions de dollars US de recettes chaque année.
 
« Il s'agit d'une nouvelle fantastique pour les baleines et pour l'Islande », a déclaré Robbie Marsland, Directeur du bureau d'IFAW au Royaume-Uni. « La chasse à la baleine est cruelle et inutile, et toutes nos études ont également montré que la viande de baleine n'est guère demandée, ni en Islande, ni ailleurs. »
 
« Nous saluons la remarque du ministre et le félicitons d'avoir admis l'inexistence du marché et choisi de ne pas poursuivre le massacre inutile des baleines. Nous espérons que l'industrie islandaise de l'observation des baleines continuera à prospérer, l'image du pays n'étant plus ternie par la pratique de la chasse. »
 
L'année dernière, le gouvernement islandais a accordé des autorisations pour la chasse commerciale de neuf rorquals communs, une espère menacée, et 30 baleines de Minke, déclenchant une vague d'indignation sans précédent et s'attirant les critiques du monde islandais des affaires et du tourisme, inquiet pour l'économie nationale.
 
À l'heure actuelle, les chasseurs ont tué sept rorquals communs et sept baleines de Minke, dont une grande partie de la viande, invendue, reste stockée dans des entrepôts frigorifiques. La période d'application des quotas se termine à la fin du mois et les tentatives pour vendre la viande de rorqual au Japon ont jusqu'ici échoué. L'Islande a également repris la chasse à la baleine à des fins de recherche soi-disant « scientifique » en 2003, en s'accordant un quota de 200 baleines de Minke sur lequel il n’en reste plus que six à harponner.
 
Pour en savoir plus sur la campagne mondiale d'IFAW pour la protection des baleines, et pour savoir comment vous joindre à cette importante mobilisation, consultez le site www.ifaw.org dès aujourd'hui.

Post a comment

Contact presse

Kate Nattrass (IFAW, Headquarters)
Contact phone:
+1-508-744-2095
Contact email:

Nos experts

Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Dr. Ralf (Perry) Sonntag, Directeur national Allemagne
Directeur national Allemagne
Isabel McCrea, Directrice régionale Océanie
Directrice régionale Océanie
Représentante d’IFAW au Japon
Représentante d’IFAW au Japon
Patrick Ramage Directeur du programme Baleines
Directeur du programme Baleines