Le CamerLa CITES repousse les tentatives du Japon de rouvrir le commerce de viande de baleineoun et Hong Kong récompensés par Interpol

Mercredi, Juin 6, 2007
La Haye, Pays-Bas
Les baleines ont remporté aujourd'hui leur deuxième victoire de ces derniers quinze jours. Les pays représentés à la Convention internationale sur le commerce d’espèces de faune et de flore sauvage menacés d’extinction (CITES) ont en effet repoussé une nouvelle tentative du Japon pour rouvrir le commerce international des produits baleiniers. "C'est une grande victoire pour les grandes baleines," a dit Patrick Ramage, le Responsable du programme Baleine d’IFAW (Fonds international pour la protection des animaux - www.ifaw.org).
Depuis 1994, le Japon et la Norvège ont régulièrement déposé des  propositions à la CITES, recherchant ainsi à affaiblir la protection des grandes baleines. Cette année, le Japon a demandé un réexamen global du statut des populations par la CITES de 13 grandes espèces de baleine, tandis que l'Islande a soumis une offre pour une nouvelle étude du rorqual commun. Le rejet d'aujourd'hui de ces propositions par une majorité écrasante de pays fait suite aux échecs du Japon,  de l'Islande et de la Norvège lors de la récente réunion annuelle de la Commission baleinière internationale (CBI) qui s’est tenue à Anchorage en Alaska du 28 au 31 mai dernier. La CBI  a également adopté une résolution condamnant la soi-disant pêche scientifique du Japon par une majorité significative de votes.
 
 "Les marchandages tactiques du Japon et ses tentatives de ressusciter le commerce de viande de baleine ont été rejeté," a dit Patrick Ramage. "La décision d'aujourd'hui et la majorité de pays « anti-chasse »  qui s’est dégagée la semaine dernière lors de la réunion de la CBI,  sont un signal fort indiquant qu’un consensus global est en train de naître pour la conservation des baleines au 21e siècle," a-t-il encore dit. "Cette réunion a saluée l’avantage économique représenté par les baleines pour les hommes, il est important de noter les bénéfices énormes qu’apportent aujourd’hui aux communautés côtières dans plus de 90 pays ou territoires de par le monde, le tourisme d’observation des baleines. L’observation des baleines est la garantie du meilleur pour les animaux et les hommes" a conclu P.Ramage.
 
Pour en apprendre plus sur  les campagnes d'IFAW visitez notre site : www.ifaw.org.

Post a comment

Contact presse

Bernard Derty (IFAW, France)
Contact phone:
+33 (0)6 08 30 16 17
Contact email:

Nos experts

Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Dr. Ralf (Perry) Sonntag, Directeur national Allemagne
Directeur national Allemagne
Isabel McCrea, Directrice régionale Océanie
Directrice régionale Océanie
Représentante d’IFAW au Japon
Représentante d’IFAW au Japon
Patrick Ramage Directeur du programme Baleines
Directeur du programme Baleines