Le Parlement européen invite les Etats membres à voter pour le moratoire d’interdiction du commerce de l'ivoire

Vendredi, Mai 25, 2007
Bruxelles
Le Parlement européen a adopté ce jour une résolution sur les objectifs de l'UE pour la 14ème Conférence des Parties de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction), qui se réunira à la Haye du 3 au 15 juin 2007. La résolution adoptée par une majorité écrasante recommande vivement à la Commission et aux Etats membres de l’UE de soutenir la proposition présentée par le Kenya et le Mali sur une interdiction totale pendant 20 ans du commerce international de l'ivoire. Dans un appel séparé 546 parlementaires européens ont votés en faveur du moratoire, avec seulement 13 votes contre.
Une majorité de citoyens dans plusieurs pays européens soutient l’interdiction totale pendant 20 ans du commerce international de l’ivoire. Une série de sondages qui vient d’être réalisée dans plusieurs Etats membres de l’UE, représentant quelque 320 millions de citoyens européens, indique qu’une majorité d’entre eux se prononce de 72% à 87% pour cette interdiction. Ces sondages ont été effectués par IPSOS/MORI au cours des mois de mars et avril 2007 aux Pays-Bas, en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie et au Royaume-Uni ( France 85 %,  ROYAUME-UNI 83 %, Espagne 76 %, Italie 72 %, Allemagne 87 %, Pays-Bas 85 %).
 
Le Parlement européen reflète la forte conviction des citoyens européens que la meilleure façon de protéger les éléphants de ce commerce mortel est de se prononcer pour le moratoire présenté par le Kenya et le Mali à la CITES sur une interdiction pendant 20 ans de tout commerce de l’ivoire. Rappelons que si en majorité les français se sont prononcés pour, en revanche la  position officielle de la France est de ne pas soutenir ce moratoire.
 
Signalons que ce sont plus de 20 000 éléphants qui sont tués illégalement chaque année pour leur ivoire.
 
Non seulement les éléphants sont les victimes mais aussi les hommes. La semaine dernière trois rangers et quatre braconniers ont été tués lors d’une fusillade au Kenya sur la route du Parc national de Tsavo. Trois autres rangers sont morts le 15 mai dernier au Tchad en voulant protéger les éléphants du Parc national  de Zakouma..
 
Pour plus d’informations sur les conditions des éléphants et les campagnes de IFAW (International Fund for Animal Welfare), consultez notre site : http://www.ifaw.org.

Post a comment

Contact presse

Bernard Derty (IFAW, France)
Contact phone:
+33 (0)6 08 30 16 17
Contact email: