Selon un nouveau rapport scientifique : l’avenir des phoques menacé

Mardi, Février 20, 2007
Ottawa, Canada
Un nouveau rapport scientifique rendu public aujourd’hui par IFAW (Fonds international pour la protection des animaux - www.ifaw.org) révèle que le réchauffement climatique réduit considérablement la couverture de glace recouvrant le Golfe du Saint-Laurent et la côte Terre-Neuvienne.
Neuf des 11 dernières années ont présenté des conditions de glace bien en dessous des normales observées au cours des 37 dernières années. Le résultat de cette diminution de la couverture de glace : un taux de mortalité élevé chez les jeunes phoques du Groenland.
 
Le Ministre canadien de l’environnement, John Baird, a récemment annoncé que le gouvernement allait faire des « gestes concrets » pour contrer les effets du réchauffement climatique.
 
« Dans le cas présent, le geste concret qui doit être fait est une réduction drastique du TAC (autorisation du total de captures) des phoques du Groenland» a indiqué le Dr David Lavigne, conseiller scientifique pour IFAW et co-auteur du rapport.
 
« Une telle initiative démontrerait une volonté politique du gouvernement fédéral de Stephen Harper de faire face aux défis que présente le réchauffement climatique et de contribuer à la conservation des mammifères marins. »
 
Trop longtemps le gouvernement canadien s’est refusé à respecter le principe de précaution dans ses efforts de gestion de la chasse commerciale des phoques.
 
Depuis 1995, le TAC augmente chaque année alors que la couverture de glace diminue.
 
En 2006, les quotas de capture étaient fixés à 335 000 par les scientifiques travaillant pour le gouvernement, soit 85 000 de plus que le nombre permettant à l’espèce de se maintenir durablement.
 
« Ce type de gestion défie toute logique et va à l’encontre des principes modernes de conservation, » ajoute le Dr Lavigne.
 
« L’annonce imminente du TAC révélera la réelle intention du gouvernement de prouver son engagement en matière de conservation. »

Post a comment