IFAW remet en liberté des rhinocéros en Inde

Lundi, Janvier 29, 2007
Assam, Inde
IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux, www.ifaw.org) et son partenaire WTI (Wildlife Trust of India), viennent d’annoncer la réussite de la remise en liberté de deux rhinocéros unicornes d’Asie (Rhinoceros unicornis) en Inde, avec le soutien du Service des Forêts d'Assam.
Les petits rhinocéros, deux femelles dénommées Manasi et Roje, ont été sauvés des inondations qui ont lieu chaque année sur les rives du fleuve Brahmapoutre. Les deux jeunes rhinocéros, qui ont maintenant trois ans, ont été sauvés durant l’été 2004 et réhabilités au Centre for Wildlife Rehabilitation and Conservation (CWRC). Le CWRC est situé près du Parc National de Kaziranga, dans le nord-est de l’Inde. Il a été fondé en 2001 par une collaboration entre WTI, IFAW et l’Assam Forestry Department. CWRC est l’un des tous premiers centres de réhabilitation multi-espèces en Inde. Il est conçu pour prendre en charge une grande variété d’animaux jusqu’à ce qu’ils soient capables de survivre après avoir été relâchés dans la nature.
 
"Les rhinocéros portent des colliers émetteurs pour que nous puissions les surveiller à distance," explique le Dr. Ian Robinson, responsable de l’équipe d’intervention d’urgence d’IFAW. "Nous voulons faire tout notre possible pour s’assurer de la réussite de cette transition vers un retour à l’état sauvage".
 
Les rhinocéros ont été déplacés depuis le CWRC, par convoi de nuit, jusqu’au Parc National Manas et ils ont été libérés sous les yeux de plus de 100 témoins, experts en faune sauvage et dignitaires, notamment Abhajit Rabha, Directeur du Parc National Manas et Ritesh Bhattacharjee, Directeur de terrain du Projet Tigres Manas.
 
"Nous sommes persuadés que les rhinocéros s'intégreront parfaitement à Manas car nous ne faisons pas seulement intervenir les gouvernements mais également les populations locales," confirme M.C. Malakar, Gardien en chef responsable des animaux sauvages d'Assam. "Le centre de sauvetage CWRC nous a permis de sauver et élever plus d'animaux que jamais. Je remercie IFAW d'avoir instauré le centre de sauvetage avec WTI".
 
"Malgré l’aide apportée à de nombreux rhinocéros par Manas, leur population a continué à décroître. Il est bon de savoir que ces jeunes rhinocéros soient remis en liberté à Manas, cela ne peut qu’être favorable à l’augmentation de cette population." affirme D.M. Singh, Directeur du Parc National de Kaziranga. "Auparavant, nous sauvions les animaux et nous les transportions jusqu'au zoo, et les choses s'arrêtaient là. Aujourd'hui, le centre de sauvetage CWRC a rendu possible la réhabilitation dans la nature."
 
A Manas, les deux femelles rhinocéros seront maintenues dans un enclos, puis elles rejoindront une congénère de quatre ans, qui les y a précédées il y a un an. IFAW et WTI ont relâché cette femelle rhinocéros au même endroit en février 2006. C'était le premier rhinocéros présent à Manas depuis plus de dix ans. Les rhinocéros sauvages du Parc National Manas, site du patrimoine mondial, dépassaient autrefois la centaine.
 
"Tout cela a été rendu possible par les efforts énormes entrepris par les vétérinaires, IFAW, le personnel du Ministère de la forêt et les gardiens du WTI au centre de sauvetage CWRC," confirme le Professeur P.C. Bhattacharjee du WTI.

Post a comment

Contact presse

Chris Cutter (IFAW, Headquarters)
Contact phone:
+1-508-737-4623
Contact email: