Pas de marché pour la viande de baleine « C’est un cruel gâchis » déclare IFAW

Mardi, Octobre 24, 2006
Reykjavik, Islande
Un deuxième rorqual commun (espèce menacée), vient d'être tué par les chasseurs de baleines en Islande, en dépit de l'absence de marché pour la viande et d'installations de transformation. Des questions éthiques se posent à présent quant à la décision prise par le Ministre des Pêches islandais d'autoriser la poursuite de la chasse à la baleine. Les experts d'IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux – www.ifaw.org) condamnent la chasse qu'ils jugent cruelle et inutile.
Ce cétacé devrait être ramené à terre mardi en début d'après-midi. C'est le deuxième rorqual commun tué par les  chasseurs depuis que le Ministre des Pêches, Einar K. Gudfinnsson, a accordé des autorisations, la semaine dernière, pour la capture de neuf rorquals communs et 30 petits rorquals. Le premier rorqual commun a été ramené à terre dimanche, provoquant une protestation internationale.
 
La seule usine d'Islande de transformation de baleine a été construite pendant la deuxième Guerre Mondiale et n'est plus utilisée depuis vingt ans. Elle est actuellement inutilisable. En raison de l'absence d'installations adéquates pour la transformation de la viande, les baleines sont actuellement découpées à ciel ouvert, et la viande de ces mammifères marins est congelée dans une usine locale de transformation du poisson.
 
Traditionnellement les Islandais ne consomment pas de viande de rorqual commun, ce qui fait du Japon le seul acheteur potentiel pour la viande de ces cétacés. Cependant, hier, l'ambassadeur du Japon en Islande, Fumiko Saiga, a publiquement annoncé que le Japon ne voulait pas de cette marchandise, mentionnant les excédents actuels de viande de baleine dans son pays.
 
"C'est un cruel gâchis de voir ces grandes baleines tuées à seule fin d’alimenter les congélateurs," a déclaré le Dr. Joth Singh, Directeur de la Protection de la Faune et de l'Habitat d'IFAW. "Pourquoi le Ministre des Pêches, M.Gudfinnsson, permet-il la poursuite de cette chasse dans de telles conditions ? Cela n’est ni éthique, ni rentable. »
 
Les rorquals communs ont été déclarés espèce menacée par l'Union mondiale pour la nature (UICN). C’est la deuxième plus grosse baleine après la baleine bleue. Sa taille peut aller de 18 à 22m et son poids de 30 à 80 tonnes. Les rorquals communs ont été chassés massivement dans le passé, et leur nombre officiel est actuellement inconnu. En 1986, la Commission baleinière internationale (CBI) a instauré un moratoire international sur la chasse commerciale des baleines. Le commerce international de la viande de baleine est interdit en vertu de réglementations instaurées par la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore menacées d'extinction).
 
IFAW demande aux 2,5 millions de personnes qui le soutiennent dans le monde de s'opposer à la décision prise par le Ministre islandais des Pêches, M.Gudfinnsson, d'autoriser la reprise de la chasse commerciale. Pour toute information complémentaire, rendez-vous sur le site www.ifaw.org.

Post a comment

Contact presse

Clare Sterling (IFAW, United Kingdom)
Contact phone:
+44 (0) 207 587 6708
Contact portable :
+44 (0)7917 507717
Contact email:

Nos experts

Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Dr. Ralf (Perry) Sonntag, Directeur national Allemagne
Directeur national Allemagne
Isabel McCrea, Directrice régionale Océanie
Directrice régionale Océanie
Représentante d’IFAW au Japon
Représentante d’IFAW au Japon
Patrick Ramage Directeur du programme Baleines
Directeur du programme Baleines