Retour au Cameroun des gorilles "Taiping 4" début décembre

Mardi, Octobre 24, 2006
Le Cap, Afrique du Sud
Le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW – www.ifaw.org) et le jardin zoologique national d'Afrique du Sud (NZGSA) ont annoncé que les gorilles "Taiping 4" reviendront au Cameroun début décembre.
IFAW et le Zoo national se sont rencontrés à Pretoria la semaine dernière et ont accepté de collaborer à tous les niveaux afin que les gorilles reviennent au Cameroun. La date de ce retour a été fixée au 7 décembre 2006.
 
Cette décision met fin à des mois de spéculations concernant la possibilité de renvoyer les gorilles au Cameroun.
 
"IFAW est absolument enchanté par la tournure des événements qui témoigne d'une issue heureuse à la saga d'Izan, Abbey, Tinu et Oyin, les quatre jeunes gorilles – trois femelles et un mâle – qui ont tenu en haleine les amis des animaux du monde entier pendant près de trois ans," a déclaré Christina Pretorius, Directrice de la communication d'IFAW Afrique du Sud.
 
"IFAW et le zoo national collaboreront pour assurer la sécurité du transfert des gorilles au Cameroun", a-t-elle ajouté. La réunion qui a eu lieu la semaine dernière a également accueilli la Pandrillus Foundation qui gère le Limbe Wildlife Centre à Douala, au Cameroun, où seront transférés les gorilles.
 
Selon le directeur exécutif du NZGSA, Willie Labuschagne, bien que le zoo national et les Sud-africains soient tristes de voir les animaux partir, le zoo fera tout ce qui est en son pouvoir pour faciliter le transfert en toute sécurité des gorilles au Cameroun. "Le bien-être des quatre gorilles est à nos yeux d'une importance primordiale," a-t-il ajouté.
 
Une analyse ADN indépendante demandée par le NZGSA a confirmé que le Cameroun était le lieu d'origine le plus vraisemblable pour ces gorilles. L'Etat camerounais a lancé une série de demandes officielles visant au retour des gorilles dès 2002 et la Malaisie a informé les autorités sud-africaines de sa décision de transférer les gorilles en juillet 2006.
 
Les soigneurs du parc Limbe et du NZGSA passeront du temps dans les deux institutions avant et après le transfert des gorilles afin d'assurer que la transition de ces animaux vers leur nouveau domicile se passe en douceur.
 
IFAW avait déjà accepté de financer le retour des quatre gorilles des plaines occidentales. IFAW fait en effet partie d'un certain nombre d'associations, notamment la fondation "Born Free", la Pan African Sanctuary Alliance (PASA), l'International Primate Protection League (IPPL), et LAPA (organisation pour la sauvegarde des derniers grands singes), qui ont lutté pour obtenir le retour des gorilles au Cameroun.
  
Les quatre gorilles, surnommés les "Taiping Four" avaient fait les gros titres de la presse lorsqu'il s'était avéré qu'ils avaient été importés illégalement du Nigeria en Malaisie. A leur arrivée en Malaisie, les autorités ont constaté que les documents d'importation avaient été falsifiés. En conséquence, l'organe de gestion de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction) en Malaisie a confisqué les quatre animaux.
 
Conformément au code de conduite de la CITES concernant les animaux confisqués, l'état concerné doit trouver un lieu d'accueil convenable pour les animaux en question. Le NZGSA a donc offert d'accueillir les "Taiping Four" de manière permanente. Les autorités malaises ont été satisfaites des conditions exposées dans la demande du NZGSA et les quatre jeunes sont arrivés en Afrique du Sud le 14 avril 2004.
 
"IFAW et le zoo national sont heureux de faire partie d'une équipe de professionnels enthousiastes qui collaboreront au cours des prochaines semaines et se consacreront au mieux des intérêts et au bien-être des gorilles, en se préparant à les transférer au Cameroun", a assuré Christina Pretorius.

Post a comment

Contact presse

Christina Pretorius (IFAW, Southern Africa)
Contact phone:
+27 21.424 2086
Contact portable :
+27 82.330 2558
Contact email: