La CBI rejette la proposition japonaise de chasse scientifique à la baleine

Mercredi, Juin 22, 2005
Ulsan, Corée
La nouvelle proposition japonaise de chasse “scientifique” à la baleine n’a pas réussi à obtenir la majorité lors de la 57ème assemblée de la Commission baleinière internationale (CBI). Une résolution présentée par l’Australie, vive critique de la proposition japonaise, a été acceptée par un vote de 30 voix à 27 et une abstention (les Iles Salomon, dans le Pacifique).
Le Japon a tué plus de 8.000 baleines au nom de la science depuis que le moratoire sur la chasse commerciale à la baleine de la CBI est entré en vigueur. Au début de l’année, il a annoncé son intention de doubler ses quotas de pêche « scientifique » dans le Sanctuaire de l’Océan Austral, autour de l’Antarctique, et d’ajouter les baleines à bosse et les rorquals communs à sa liste de cibles. Les états membres de la CBI, les experts scientifiques et les principales organisations de protection de la nature ont vivement critiqué la nouvelle proposition japonaise qui a précédé la conférence annuelle qui se tient cette année.

« Nous sommes encouragés par le vote qui a eu lieu aujourd’hui, mais il demeure que des milliers de baleines seront encore confrontées aux harpons japonais à la fin de l’année, » a commenté le Dr. Joth Singh, Directeur d’IFAW pour la Faune sauvage et l’habitat. « La tentative japonaise de travestissement de sa chasse commerciale à la baleine est une insulte à la science moderne. Nous devons nous féliciter que la CBI n’ait pas mordu à l’hameçon. »

Avec le vote qui a eu lieu aujourd’hui, c’est la 41ème fois que la Commission a voté une résolution critique vis-à-vis du programme japonais de chasse scientifique des baleines. « Il est temps que le gouvernement japonais respecte le reste du monde et la CBI, » a ajouté le Dr. Singh. « Il est temps d’arrêter la chasse à la baleine. »

Etats s’étant prononcés contre le plan japonais de chasse à la baleine :
Afrique du Sud, Allemagne, Argentine, Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Chili, Danemark, Espagne, États-unis, Finlande, France, Hongrie, Irlande, Italie, Luxembourg, Mexique, Monaco, Nouvelle-Zélande, Oman, Panama, Pays-Bas, Portugal, République Tchèque, République Slovaque, Royaume-Uni, San Marin, Suède et Suisse.

Etats ayant soutenu le plan japonais de chasse à la baleine :
Antigua&Barbuda, Bénin, Cameroun, Chine, Corée, Côte d’Ivoire, Gabon, Grenade, Guinée, Islande, Japon, Kiribati, La Dominique, Maroc, Mauritanie, Mongolie, Nauru, Nicaragua, Norvège, Palau, Russie, St. Kitts & Nevis, St. Lucie, St. Vincent & Grenadines, Sénégal, Suriname, et Tuvalu.

Post a comment

Contact presse

Patrick Ramage (IFAW, Headquarters)
Contact portable :
+82-(0)10-2283-4226

Nos experts

Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Dr. Ralf (Perry) Sonntag, Directeur national Allemagne
Directeur national Allemagne
Isabel McCrea, Directrice régionale Océanie
Directrice régionale Océanie
Représentante d’IFAW au Japon
Représentante d’IFAW au Japon
Patrick Ramage Directeur du programme Baleines
Directeur du programme Baleines