La CBI rejette la proposition japonaise de chasse scientifique à la baleine

Mercredi, Juin 22, 2005
Ulsan, Corée
La nouvelle proposition japonaise de chasse “scientifique” à la baleine n’a pas réussi à obtenir la majorité lors de la 57ème assemblée de la Commission baleinière internationale (CBI). Une résolution présentée par l’Australie, vive critique de la proposition japonaise, a été acceptée par un vote de 30 voix à 27 et une abstention (les Iles Salomon, dans le Pacifique).
Le Japon a tué plus de 8.000 baleines au nom de la science depuis que le moratoire sur la chasse commerciale à la baleine de la CBI est entré en vigueur. Au début de l’année, il a annoncé son intention de doubler ses quotas de pêche « scientifique » dans le Sanctuaire de l’Océan Austral, autour de l’Antarctique, et d’ajouter les baleines à bosse et les rorquals communs à sa liste de cibles. Les états membres de la CBI, les experts scientifiques et les principales organisations de protection de la nature ont vivement critiqué la nouvelle proposition japonaise qui a précédé la conférence annuelle qui se tient cette année.

« Nous sommes encouragés par le vote qui a eu lieu aujourd’hui, mais il demeure que des milliers de baleines seront encore confrontées aux harpons japonais à la fin de l’année, » a commenté le Dr. Joth Singh, Directeur d’IFAW pour la Faune sauvage et l’habitat. « La tentative japonaise de travestissement de sa chasse commerciale à la baleine est une insulte à la science moderne. Nous devons nous féliciter que la CBI n’ait pas mordu à l’hameçon. »

Avec le vote qui a eu lieu aujourd’hui, c’est la 41ème fois que la Commission a voté une résolution critique vis-à-vis du programme japonais de chasse scientifique des baleines. « Il est temps que le gouvernement japonais respecte le reste du monde et la CBI, » a ajouté le Dr. Singh. « Il est temps d’arrêter la chasse à la baleine. »

Etats s’étant prononcés contre le plan japonais de chasse à la baleine :
Afrique du Sud, Allemagne, Argentine, Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Chili, Danemark, Espagne, États-unis, Finlande, France, Hongrie, Irlande, Italie, Luxembourg, Mexique, Monaco, Nouvelle-Zélande, Oman, Panama, Pays-Bas, Portugal, République Tchèque, République Slovaque, Royaume-Uni, San Marin, Suède et Suisse.

Etats ayant soutenu le plan japonais de chasse à la baleine :
Antigua&Barbuda, Bénin, Cameroun, Chine, Corée, Côte d’Ivoire, Gabon, Grenade, Guinée, Islande, Japon, Kiribati, La Dominique, Maroc, Mauritanie, Mongolie, Nauru, Nicaragua, Norvège, Palau, Russie, St. Kitts & Nevis, St. Lucie, St. Vincent & Grenadines, Sénégal, Suriname, et Tuvalu.

Post a comment

Contact presse

Patrick Ramage (IFAW, Headquarters)
Contact portable :
+82-(0)10-2283-4226

Nos experts

Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Patrick Ramage Directeur du programme Baleines
Directeur du programme Baleines