IFAW en appelle au gouvernement britannique pour interdire la détention de primates comme animaux de compagnie

Mercredi, Juin 8, 2005
Londres
Un rapport détaillé « Naître et vivre en liberté – Les primates ne sont pas des animaux de compagnie », est publié aujourd’hui par le Fonds international pour la protection des animaux (www.ifaw.org) , il a le soutien du Dr Jane Goodall, éminente chercheur spécialiste des chimpanzés, fondatrice du Jane Goodall Institute.
Aujourd’hui, IFAW débat des conclusions et recommandations de ce rapport avec des députés et ministres britanniques lors d’une réception organisée à la Chambre des Communes. IFAW appelle également le Gouvernement britannique à supprimer progressivement la possibilité pour des particuliers de détenir ces animaux et à interdire le commerce de tous les primates à des fins commerciales et personnelles. Le Gouvernement a déjà proposé d’organiser une consultation officielle cet été sur la mise en œuvre d’une réglementation européenne qui pourrait être utilisée pour interdire la détention de primates comme animaux de compagnie.

« J’ai passé les 45 dernières années de ma vie à travailler et apprendre avec les primates – humains et non humains ! Cela m’a permis d’acquérir un profond respect envers ces êtres qui nous ressemblent par tant d’aspects » a déclaré le Dr Jane Goodall.

« Je ne peux pas m’imaginer une personne attentionnée et compatissante, une fois qu’elle a compris ce que cela signifie, qui choisirait délibérément d’emprisonner un primate dans une cage afin d’en faire un compagnon. Je demande instamment au gouvernement britannique de soutenir les recommandations d’IFAW. »

Phyllis Campbell-McRae, Directrice d’IFAW Royaume-Uni ajoute que « de nombreux propriétaires particuliers ignorent malheureusement les besoins de leurs animaux domestiques et manquent de ressources nécessaires pour s’occuper de primates en captivité. Même si leurs intentions sont louables, ils condamnent leurs animaux de compagnie à une vie de tourments physiques et psychologiques.

« Toutes les espèces de primates sont menacées à l’état sauvage et le commerce des animaux de compagnie ajoute une pression supplémentaire à leur population. Il est profondément choquant que la conservation et le commerce des primates en tant qu’animaux de compagnie restent licites au Royaume-Uni, alors que ce pays est respecté dans le monde entier pour ses réalisations en matière de conservation et protection animale. »

fin

Visitez le site www.ifaw.org pour télécharger une copie du rapport.
Pour plus de renseignements sur Jane Goodall, visitez le site www.janegoodall.org

Post a comment