Sensation en Russie : une ourse donne naissance à six oursons

Mardi, Mars 15, 2005
Le 15 février 2005, le Projet Oursons orphelins d'IFAW, situé dans la région de Tver en Russie a recueilli six oursons, quatre mâles et deux femelles. Les oursons étaient âgés de 40 à 50 jours. Ils sont nés au début du mois de janvier.
Leur mère a été tuée lors d'une chasse légale dans la région de Novgorod (au Nord-ouest de la Russie). L'ourse a été découverte alors que les chasseurs poursuivaient des loups en suivant leurs traces. Elle était couchée dans une tanière, ce qui est rare, particulièrement pour un ours femelle. Les gardes-chasse sont revenus trois fois sur place pour vérifier si l'ours pouvait être chassé. "Les chasseurs prétendaient qu'ils étaient persuadés avoir affaire à un mâle," a déclaré le professeur Valentin Pazhetnov, scientifique russe qui travaille sur le Projet Oursons orphelins d'IFAW, "mais n'importe quel chasseur expérimenté aurait reconnu une femelle parce qu'un mâle que l'on dérange quitte généralement sa tanière alors que la femelle reste avec ses oursons jusqu'à la dernière minute."

A l'arrivée au centre, les oursons pesaient deux kilos. L'un d'eux portait des traces de griffes sur le dos, peut-être dues à sa mère lors son agonie. Les trois premiers jours, les oursons ont refusé le biberon de lait chaud qui leur était proposé. Le quatrième jour, ils ont commencé à téter quelques gouttes. Aujourd'hui, ils boivent 200 ml de lait cinq fois par jour.

Ces frères et sœurs pèsent tous le même poids et ils ont une silhouette et un pelage pratiquement identiques. Ils ont un comportement caractéristique et très similaire et, particulièrement pour la tétée. Ils diffèrent de tous les oursons du même âge étant donné que leur mère ne pouvait pas produire assez de lait en raison du nombre inhabituel de petits. En juin-juillet, lorsque les oursons auront grandi, nous effectuerons des analyses ADN.

"Six oursons pour une seule mère, c'est un cas unique," commente Macha Vorontsova, Directrice d'IFAW Russie. "Selon des sources russes, il n'existe qu'un cas avéré d'une ourse ayant six embryons au début du XIXème siècle, mais cela ne veut pas dire qu'elle les aurait menés à terme. Il a été fait état de cinq oursons dans une même portée en Sibérie, dans la région d'Irkoutsk, mais cela n'a pas été confirmé par la suite."

IFAW effectue des opérations de lobbying auprès des autorités nationales et régionales russes afin d'obtenir une loi interdisant la chasse aux ours en hiver. En 2002, grâce à IFAW et à la famille Pazhetnov, l'interdiction temporaire de la chasse hivernale avait été obtenue dans la région de Tver, où est situé le Projet Oursons orphelins d'IFAW.

Depuis 1995, IFAW soutient l'unique centre de sauvetage et de réhabilitation des ours : 95 oursons ont été réhabilités avec succès et relâchés dans la nature. Actuellement, 13 oursons âgés de six à huit semaines sont pris en charge au centre. Ils seront remis en liberté en août 2005. Deux oursons de 14 mois hibernent dans la tanière artificielle située sur le territoire du Centre. Ils seront relâchés en avril.

Post a comment

Contact presse

Igor Beliatski (IFAW, Russie)
Contact phone:
+(095)933-3411
Contact email: