L'une des plus grandes merveilles de la nature : la naissance annuelle des bébés phoques sur la côte Est du Canada

Charlottetown, Canada
L'une des merveilles de la nature – la naissance de milliers de bébés phoques du Groenland – est en cours actuellement sur les glaces vierges qui flottent à l'Est du Canada, selon IFAW (Fonds International pour la Protection des Animaux www.ifaw.org).
Chaque hiver, l'ensemble des phoques du Groenland qui vivent au nord-ouest de l'océan Atlantique migrent sur la côte Est du Canada pour mettre bas et s'accoupler. Malheureusement, il ne reste que peu de temps pour profiter de ce phénomène spectaculaire. Dans quelques semaines à peine, les Canadiens recommenceront à chasser des centaines de milliers de bébés phoques.

"La migration des phoques du Groenland est l'un des derniers grands spectacles que nous offrent la nature et les animaux sauvages," regrette Fred O'Regan, Président d'IFAW. "Ce troupeau devrait être respecté comme un trésor mondial, et non massacrés par centaines de milliers pour fournir un article de luxe à quelques-uns."

De la fin février à la mi-mars, les femelles phoques du Groenland se regroupent sur l'océan gelé sur la côte Est du Canada. Chaque femelle donne naissance à un petit – et un seul. Les petits sont allaités pendant 12 jours environ, puis ils sont sevrés brusquement et commencent à muer et à perdre leur magnifique fourrure blanche. Or, au Canada, les bébés phoques peuvent être chassés légalement dès qu'ils commencent à muer.

Le nombre de phoques tués est plus important aujourd'hui que dans les années 1950 et 1960; lorsque la surchasse a considérablement réduit leur population. Cette année, près de 319 500 phoques seront tués.

Les bateaux modernes utilisés par les chasseurs de phoques sont assez larges pour transporter plusieurs motoneiges, qui permettent d'accéder à une zone de chasse plus étendue et de transporter les peaux jusqu'au bateau. Certains bateaux sont même équipés d'un hélicoptère pour repérer les troupeaux de phoques sur les étendues glacées.

"L'opposition à cette chasse est réellement un conflit de valeurs, entre ceux qui accordent une valeur économique à un phoque et ceux qui protègent la faune sauvage pour les générations futures," ajoute F.O'Regan. "La naissance annuelle des phoques est un spectacle exceptionnel, qui inspire le respect et devrait être une source de fierté pour les Canadiens. Cependant, au lieu de protéger les phoques, l'Etat canadien soutient directement un massacre vicieux et inutile."

Post a comment