Des bébés guépards sauvés du trafic d'espèces sauvages au Somaliland

Des bébés guépards sauvés du trafic d'espèces sauvages au Somaliland
Lundi, 24 Avril, 2017
Washington D.C.

Le 19 avril, à El Sheik et à Wajel, neuf bébés guépards et un subadulte ont été saisis chez des trafiquants d’animaux sauvages par le ministère de l'Environnement et du Développement rural du Somaliland (MoERD) avec l'aide du Cheetah Conservation Fund (CCF, Fonds pour la protection des guépards).

Les petits étaient destinés à la péninsule arabique où le marché illégal des guépards comme animaux de compagnie est estimé à 300 animaux par an. Les trois plus jeunes ont été trouvés en très mauvaise santé et tous les moyens sont déployés pour les sauver.

Le même jour, le CCF a appris que trois autres guépards plus âgés auraient échappé à un trafiquant dans la région de Wajale, bordant l'Éthiopie, et seraient entrés dans la ville. Deux des félins ont été capturés par la police tandis que le troisième restait introuvable. Avec le soutien du ministre de l'Environnement et du Développement rural, qui a approuvé la saisie, le CCF a obtenu la garde d'un des guépards et négocie pour récupérer le second. Les recherches pour retrouver le troisième se poursuivent.

IFAW (Le Fonds international pour la protection des animaux) s'est associé au CCF pour fournir les soins médicaux d’urgence ainsi que l’alimentation et la structure d’accueil appropriés. Le CCF et IFAW ont commencé leur collaboration sur la question du commerce illégal des guépards en 2014, dans le cadre de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction).

« Le CCF a besoin de fournitures essentielles à la survie des bébés, et IFAW a été ravi d'offrir une assistance immédiate. Les populations de guépards sauvages sont en difficulté, en grande partie en raison de la demande en bébés guépards destinés à devenir des animaux de compagnie exotiques. La cruauté du trafic d'animaux vivants est choquante et nous faisons tout notre possible pour sauver ces bébés », a déclaré Gail A'Brunzo, responsable d'IFAW chargée du sauvetage des animaux sauvages.

Le MoERD du Somaliland a fait preuve d'un véritable leadership pour agir rapidement contre ces trafiquants de guépards. Le CCF et IFAW sont actuellement en discussion avec le ministère sur la manière de fournir des soins à long terme pour les guépards saisis, qui ne peuvent être transférés dans des sanctuaires de pays voisins car les lois en vigueur interdisent la traversée des frontières pour les animaux saisis.

« Avec une population totale d'un peu plus de 7 000 guépards dans la nature, la capture d'un seul bébé constitue déjà une menace pour la survie de l'espèce. Ceci est particulièrement préoccupant car les bébés victimes du trafic sont habituellement retirés à leur mère très jeunes - moins de 3 mois - ce qui signifie qu'ils n'ont pas eu le temps d’acquérir les aptitudes nécessaires à leur survie dans la nature et auront pour la plupart besoin de soins tout au long de leur vie », a déclaré le Dr Laurie Marker, fondatrice et directrice exécutive de CCF. « Nous sommes très heureux de nous associer à IFAW pour faire progresser cette question importante ».

« Grâce aux saisies de cette semaine, les autorités du Somaliland envoient un message clair aux trafiquants en leur disant que le commerce des guépards vivants ne sera pas toléré », a ajouté Patricia Tricorache, directrice adjointe aux communications stratégiques et au commerce illégal de la faune de CCF.

 

Fin

 

À propos d'IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux)

Fondé en 1969, IFAW sauve les animaux en détresse tout autour du globe. Grâce à des projets dans plus de 40 pays, IFAW vient en aide à tout animal le nécessitant, œuvre pour prévenir la cruauté envers les animaux et plaide pour la protection des animaux sauvages et de leurs habitats. Pour plus d'informations, visitez notre site web : www.ifaw.org. Suivez-nous sur Facebook et Twitter.

A propos de CCF (Cheetah Conservation Fund, Fonds de protection des guépards)

Fondé en 1990, le CCF est une institution internationale de recherche, d'éducation et de protection chargée d'assurer la survie à long terme du guépard. À partir de Otjiwarongo en Namibie, où se trouve son centre de réhabilitation des guépards, le CCF rassemble et partage des informations essentielles sur les différentes espèces et les utilise pour formuler des stratégies de lutte contre les principales menaces des espèces : les conflits entre les humains et les carnivores, la disparition des habitats et le commerce illégal d'espèces sauvages. Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.cheetah.org. Suivez-nous sur @CCFCheetah et Facebook/CCFcheetah.

Post a comment

Contact presse

Melanie Mahoney (IFAW)
Contact phone:
+1 (508) 815-7792
Contact email:

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Directeur régional, Moyen-Orient et Afrique du Nord
Directeur régional, Moyen-Orient et Afrique du Nord
Dr. Joseph Okori
Directeur régional Afrique Australe et directeur du programme de conservation des habitats
Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Jeffrey Flocken, Directeur régional Amérique du Nord
Directeur régional Amérique du Nord
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique
Représentant d’IFAW en Allemagne
Représentant d’IFAW en Allemagne
Tania McCrea-Steele, Chef de projet international Criminalité en ligne
Chef de projet international, Criminalité liée à la faune sauvage
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW