VIDÉO : En Russie, plusieurs oursons en voie de guérison malgré des débuts difficiles

Quatre oursons (trois femelles et un mâle) issus de la Réserve forestière centrale, en Russie, ont été transportés au Centre de sauvetage des ours du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW).

En cause, des touristes, qui ont pénétré dans la zone tampon de la réserve sans être accompagnés du personnel responsable, et qui se sont approchés trop près d'une tanière sans le savoir.

La mère les a probablement entendus, a pris peur et a fui sa tanière. Les touristes ont assisté à la scène et ont entendu les oursons dans leur tanière mais, pensant que la mère reviendrait, ils ont attendu un certain temps avant de se rendre au bureau du personnel de la réserve pour signaler le problème.

Lorsque les membres du personnel de la réserve sont arrivés sur place pour récupérer les animaux, ils ont trouvé quatre petits oursons âgés de seulement un ou deux jours. Seuls deux d'entre eux, les plus grands et les plus résistants, ont survécu.

Les deux autres, des femelles, souffraient d'une pneumonie à cause du froid excessif et n'ont pas survécu malgré les antibiotiques qui leur ont été administrés. L'autopsie a permis de conclure à une grave pneumonie, avec un tissu vivant de seulement 3 à 5 mm.

Les deux oursons survivants se portaient bien. Ils ont rapidement pu être nourris au biberon et ont repris un poids normal. Les trois premiers mois, ils ont reçu de la nourriture pour bébé huit fois par jour, toutes les trois heures.

Désormais, les oursons ne sont plus nourris que toutes les quatre heures et consomment 200 ml de nourriture à chaque repas (contre seulement 50 ml au début). La femelle pèse 2kg300 et le mâle 2kg250, sachant qu'ils pesaient seulement 500 grammes à leur arrivée. La femelle a été baptisée Zosya.

Le mâle n'a pas encore de nom, et toutes vos idées sont les bienvenues !

Quelques semaines plus tard, quatre oursons mâles issus de la région de Novgorod ont été amenés au centre. Sergei affirme qu'ils avaient été victimes d'une chasse légale, et était même en mesure de fournir le numéro de permis des chasseurs impliqués. Nous lui avons demandé de creuser davantage la question, car la chasse d'hiver est interdite en Russie.

La tanière avait été découverte en janvier dernier par des chasseurs d'élans accompagnés de leurs chiens. Ces derniers avaient aboyé en voyant l'un des ours, puis avaient été rappelés par leur maître. Le site avait alors été identifié pour éviter d'autres incidents lors de futures chasses.

Malgré cela, l'ourse, allongée sur un lit de brindilles qu'elle avait confectionné à l'abri d'un petit sapin, a été surprise par les aboiements de chiens puis abattue. Les chasseurs ont rappelé leurs chiens et pris les oursons avec eux. Ces derniers ont été confiés au centre le jour même.

Mila Danilova.

Post a comment

Nos experts

Conseiller principal en matière de programmes
Conseiller principal en matière de programmes
Brian Sharp, Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Dr. Ian Robinson, Vice-président, programmes et opérations internationales
Vice-président, programmes et opérations internationales
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Vétérinaire, Docteur
Vétérinaire, Docteur
Katie Moore, Directrice du programme Interventions d’urgence
Directrice du programme Interventions d’urgence
Manager du programme Interventions d’urgence
Manager du programme Interventions d’urgence
Valeria Ruoppolo, Vétérinaire d’IFAW
Vétérinaire d’IFAW
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW