URGENT : LA CORÉE ABANDONNE SON PROJET DE CHASSE À LA BALEINE

URGENT : LA CORÉE ABANDONNE SON PROJET DE CHASSE À LA BALEINE
Jeudi, Juillet 12, 2012
Sydney, Australie

Le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW – www.ifaw.org) salue l'annonce de l'abandon du projet de chasse soi-disant scientifique à la baleine par la République de Corée.

Selon une déclaration du Sénateur Bob Carr, ministre australien des Affaires étrangères, son homologue coréen Kim Sung-hwan a indiqué aujourd'hui, lors d'une réunion au Sommet de l'Asie orientale organisé à Phnom Penh, au Cambodge, que les projets de chasse scientifique à la baleine ne seraient pas mis en œuvre par la Corée.

Lors de la réunion annuelle de la Commission baleinière internationale (CBI) à Panama la semaine dernière, la République de Corée avait créé la surprise en annonçant son intention de se lancer dans la chasse soi-disant scientifique à la baleine, et ce, malgré l'incapacité du Japon et de l'Islande à trouver des débouchés commerciaux pour la viande de baleine résultant de leur propre chasse scientifique ou à produire des résultats scientifiques d'une quelconque valeur à partir de l'abattage des baleines. Les projets coréens avaient été largement condamnés lors de cette réunion et critiqués par les activistes et les médias coréens. Un haut fonctionnaire coréen a laissé entendre hier que la Corée était en train de revoir ses plans.

Matthew Collis, chargé de campagne d'IFAW Australie, a déclaré : « IFAW salue ce signe donné par le ministre coréen des Affaires étrangères qui annonce l'abandon probable des plans de chasse "scientifique" à la baleine par la Corée. Ces projets n'auraient même jamais dû voir le jour. Il n'y a tout simplement pas besoin de tuer des baleines pour la science au XXIe siècle. Il existe des alternatives non mortelles pour découvrir tout ce que nous avons besoin de savoir sur les baleines. »

« La Corée doit maintenant tourner définitivement le dos à la chasse à la baleine et adopter le consensus global qui se dessine en faveur de la conservation des baleines. »

IFAW pense que la chasse scientifique à la baleine n'est qu'un déguisement de la chasse commerciale. Il s'oppose à cette chasse commerciale qu'il considère comme une pratique cruelle, superflue et non durable par essence. IFAW soutient l'observation responsable des baleines comme le seul « usage » durable des cétacés. Avant d'annoncer son intention de harponner des baleines dans le Pacifique nord, la Corée avait informé des délégués présents à la CBI de ses plans pour développer l'observation des baleines dans le pays.

M. Collis a ajouté qu'« il n'existe simplement aucun moyen humain de tuer une baleine. L'observation responsable des baleines offre une alternative humaine et économiquement viable, meilleure pour les baleines, et qui fournit des moyens de subsistance plus durables aux communautés côtières. Nous appelons la Corée à investir dans son industrie naissante de l'observation des baleines et à protéger ses baleines pour les générations futures. »

Notes aux rédacteurs

Pour obtenir des images de baleines, voir www.ifawimages.com

La Corée n’a pas chassé de baleines depuis 1986, mais on recense chaque année un nombre substantiel de prises accessoires de cétacés par les filets de pêche dans les eaux coréennes.

Une étude menée en 2009 par IFAW, compilée par la société Economists at Large & Associates de Melbourne, a montré que plus de 13 millions de personnes avaient participé à des excursions d’observation des baleines dans 119 pays du monde, générant un total de dépenses de 2,1 milliards de dollars en 2008. Ce rapport montrait également la croissance spectaculaire de l’industrie de l’observation des baleines en Asie, dans le Pacifique, en Amérique du Sud, dans les Caraïbes et en Europe, nettement en avance sur les taux de croissance habituels du tourisme ces dix dernières années. Il existe désormais plus de 3 000 organismes d’observation des baleines dans le monde, qui emploient environ 13200 personnes.

Fin

À propos d’IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux)

Fondé en 1969, IFAW sauve les animaux en détresse tout autour du globe. Grâce à des projets dans plus de 40 pays, IFAW vient en aide à tout animal le nécessitant, œuvre pour prévenir la cruauté envers les animaux et plaide pour la protection des animaux sauvages et de leurs habitats. Pour plus d’informations, visitez notre site web : www.ifaw.org. Suivez-nous sur Facebook et Twitter.

Post a comment

Contact presse

Matthew Collis (IFAW Australie)
Contact phone:
+61 0403 437 412
Contact email:

Nos experts

Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Dr. Ralf (Perry) Sonntag, Directeur national Allemagne
Directeur national Allemagne
Isabel McCrea, Directrice régionale Océanie
Directrice régionale Océanie
Représentante d’IFAW au Japon
Représentante d’IFAW au Japon
Patrick Ramage Directeur du programme Baleines
Directeur du programme Baleines
Robbie Marsland, Directeur régional, Royaume-Uni
Directeur régional, Royaume-Uni