Une chienne de combat rescapée se bat pour survivre

maggie

Le partenaire du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW), CLAW (Projet communautaire pour la protection des animaux), a reçu un appel : « Un chien blessé a été retrouvé gisant depuis plusieurs jours dans un fossé près de la casse de Davidsonville, en Afrique du sud. »

CLAW s'est immédiatement rendu sur place et sa directrice, Cora Bailey, y a fait une découverte choquante. Elle y a trouvé une chienne de type pitbull avec une patte avant arrachée au niveau de l'épaule. Cette horrible blessure laissait son os béant. La chienne avait de nombreuses cicatrices de morsures, preuves morbides des blessures subies lors de précédents combats. Sa mâchoire avait été cassée auparavant et s'était ressoudée de travers, laissant ses dents apparentes, sans compter que six de ses crocs à gauche de sa mâchoire avaient été arrachés. Comme si cela n'était pas suffisant, son corps meurtri grouillait de vers.

Malgré ses souffrances, la chienne était encore capable de communiquer. « Nous l'avons mise sur la table et l'avons couverte avec une couverture. Nous lui avons administré des médicaments contre la douleur et puis nous avons eu LA discussion » a indiqué la directrice de CLAW, Cora Bailey.

Cette conversation concernait bien entendu, le fait de prendre la bonne décision pour cette chienne. Allait-elle survivre aux mesures prises pour la sauver ? Possédait-elle les ressources physiques nécessaires à sa survie ou bien était-ce cruel de lui imposer plus de souffrances alors qu'il était possible de la laisser s'en aller paisiblement ?

« Alors que nous discutions au dessus de sa tête, elle commença à remuer la queue » a expliqué Cora Bailey. « Elle nous répondait. »

Le va et vient de sa queue a parlé pour elle. La décision fut instantanée : Cora Bailey et le docteur Kati Loeffler, la vétérinaire d’IFAW qui prêtait main forte à CLAW, ont alors décidé qu'elles feraient tout ce qui était en leur pouvoir pour sauver cette chienne, qu'elles ont prénommée Maggie.

Rien que le fait de passer la nuit de ce lundi là était une épreuve. Maggie était très maigre, on pouvait voir ses côtes et ses os pelviens sous sa peau. Elle avait survécu à trois nuits dans le froid le plus glacial de cet hiver là à Johannesburg Highveld. En effet, les températures atteignaient presque 0°C.

Elle était affamée et assoiffée et elle souffrait terriblement.

« Elle était en hypothermie et septique » a indiqué le docteur Loeffler (la septicémie est une infection généralisée qui peut être mortelle après une blessure). « Je ne crois pas qu'elle aurait survécu une nuit de plus dehors. »

Le parcours de soins qu'elle a reçu a donc été conservateur. On lui a installé une perfusion de fluides et d'analgésiques, on lui a nettoyé ses plaies et retiré des centaines de vers. Si jamais Maggie survivait et se reprenait, il allait falloir amputer le moignon infecté de sa patte, mais le premier objectif était de l'aider à vaincre l'infection et à reprendre des forces afin qu'elle passe la nuit.

Plus les soins sur l'animal progressaient, plus il apparaissait évident que ses blessures résultaient de combats de chiens, un fléau qui explose en ce moment en Afrique du Sud.

« Cette chienne avait été combattue de nombreuses fois » a indiqué Cora Bailey. « Elle était couverte d'anciennes cicatrices. Le quartier où elle a été retrouvée est réputé pour héberger ce genre de combats de chiens. A vrai dire, nous avons déjà interrompu plusieurs combats dans le coin. »

Elle remuait encore la queue. Cette tête toute arrondie, déformée par les blessures, se soulevait au son de voix douces. Sa gueule cabossée aimait essayer d'avaler la nourriture molle qu'on lui offrait et elle remuait sa queue en permanence.

Sans que cette chienne bringée à la tête blanche qui luttait pour survivre ne s'en rendre compte, elle était devenue une star d'internet. Son histoire fut le tour des réseaux en ligne. Le personnel de CLAW, ainsi que ses volontaires répondirent à de nombreuses demandes en provenance du monde entier sur la santé de Maggie. Plusieurs personnes proposèrent de recueillir Maggie chez eux une fois qu'elle serait guérie et capable de marcher sur trois pattes.

Cinq jours après son arrivée à la clinique Durban Deep de CLAW, j'ai rencontré Maggie pour la première fois et ait pu entendre l'étrange grognement par lequel elle communiquait. C'est une chienne qui sait se faire entendre et qui n'a aucun scrupule à réclamer de l'attention. Le samedi après-midi, elle sortit en boitant vers la lumière du soleil et alla dire bonjour gaiement à d'autres chiens présents ce jour-là pour des vaccinations.

Le jour suivant, elle passa plus d'une heure dehors, profitant de la compagnie des visiteurs, humains cette fois, qui la caressaient et lui faisaient des câlins et des gratouilles sur le ventre à tel point qu'elle s'évanouissait presque de plaisir dans l'herbe verte.

Sachant ce qu'elle avait vécu, il était épatant de la voir crapahuter sur trois pattes et s'approcher sans peur d'un autre chien pour le sentir.

Maggie a soif d'amour humain, qu'elle absorbe, et de connections avec d'autres chiens (elle ne montre presque pas d'agressivité). Elle est de nature douce malgré ses traumatismes et elle a une bonne tête heureuse.

Elle a aussi une queue très communicative qui remue gaiement à la lumière de cette nouvelle vie, encore et encore et encore.   

Mandi Smallhorne

Vous pouvez nous soutenir afin d'aider des chiens tels que Maggie et d'autres animaux en détresse dans le monde.

Post a comment

Nos experts

Conseiller principal en matière de programmes
Conseiller principal en matière de programmes
Brian Sharp, Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Vétérinaire, Docteur
Vétérinaire, Docteur
Katie Moore, Vice-présidente adjointe, Conservation et bien-être animal
Vice-présidente adjointe, Conservation et bien-être animal
Loïs Lelanchon, Chargé du programme Sauvetage des animaux
Chargé du programme Sauvetage des animaux
Manager du programme Interventions d’urgence
Manager du programme Interventions d’urgence
Valeria Ruoppolo, Vétérinaire d’IFAW
Vétérinaire d’IFAW
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW