Typhon Haiyan : préparatifs de la mission de sauvetage des animaux aux Philippines

Les équipes d’IFAW et de PAWS s’organisent lors de la phase d’évaluation sur le terrain, à Manille.NOTE DE L’AUTEUR : tandis que j’écrivais ces lignes, un séisme de magnitude 4,8 a frappé la ville de Tubigon, dans la province de Bohol, et nous en avons ressenti les secousses jusqu’à Cebu !

Notre équipe, composée de membres d’IFAW (Fonds international pour la protection des animaux) et de PAWS (Philippines Animal Welfare Society), a passé la journée à préparer la mobilisation. Nous avons rencontré plusieurs responsables du gouvernement, y compris des vétérinaires, qui se désespéraient de pouvoir contacter leurs amis, leur famille et leurs collègues restés dans les régions côtières frappées de plein fouet par les pluies et les vents de catégorie 5 du cyclone.

Hier soir, avant de nous coucher pour quelques heures, nous avons parlé de nos expériences de travail respectives dans le sillage des tempêtes les plus dévastatrices.

IFAW est déjà intervenu à la suite de très nombreuses tempêtes, et nous continuons à apprendre au fil des ans comment aider au mieux les victimes de ces catastrophes naturelles. Parmi les tempêtes les plus dévastatrices jamais survenues sur le territoire des États-Unis, citons l’ouragan Katrina en 2005, et, plus récemment, l’ouragan Sandy.

Nous sommes donc restés bouche bée en apprenant que le typhon Haiyan avait été à lui seul plus violent que les ouragans Katrina et Sandy réunis !

Des vents dépassant les 300 kilomètres par heure : c’est presque inconcevable ! En témoignent les photographies montrant des survivants hagards, implorant de l’aide. Il allait bien évidemment de soi qu’IFAW se rendrait sur place pour prêter main forte à ses partenaires aux Philippines.

Ce matin, nous avons pris l’avion en urgence pour Cebu, une île où l’équipe d’intervention en cas de catastrophes d’IFAW-PAWS était déjà intervenue, il y a seulement quelques semaines, à la suite d’un séisme destructeur de magnitude 7,1 sur l’échelle de Richter.

Des centaines de milliers d’habitants avaient déjà perdu leur maison et vivaient dans des campements de fortune. Si les évacuations d’urgence menées avant l’arrivée du typhon Haiyan ont permis de sauver des milliers de personnes, des milliers d’autres ont malheureusement péri le long des côtes. Selon les experts, le nombre de victimes pourrait dépasser les 10 000 pour la seule région des Visayas orientales.

Aujourd’hui, nous avons passé la journée à travailler sous une pluie torrentielle due cette fois à la tempête tropicale Zoraïda. Heureusement, celle-ci n’est que passagère, mais elle a apporté son lot de la pluie, dont on se serait pourtant bien passé.

Nous devons relever des défis sur tous les fronts : les ressources sont rares et la communication a été interrompue avec bon nombre des îles touchées. Nous aidons nos ONG partenaires en donnant bien entendu la priorité absolue au secours des personnes survivantes.

Nos partenaires nous soutiennent en retour, conscients que de nombreux habitants sont restés auprès de leurs animaux malgré l’approche du cyclone.

Nous devons tous travailler de concert pour aider les nombreuses victimes du typhon Haiyan ; le travail à réaliser est colossal et les victimes, innombrables. Les équipes d’intervention en cas de catastrophes d’IFAW et de PAWS se rendront demain, avant les premières lueurs de l’aube, dans la ville de Tacloban, totalement dévastée par le typhon Haiyan. Là-bas, nous poursuivrons notre évaluation rapide des besoins des animaux.

Nous vous remercions pour vos mots de soutien.

Nous publierons bientôt d’autres nouvelles du terrain. Restés connectés !

Shannon Walajtys

Votre soutien est indispensable pour nous aider à sauver les animaux en détresse. Faites un don dès maintenant.

Post a comment

Nos experts

Conseiller principal en matière de programmes
Conseiller principal en matière de programmes
Brian Sharp, Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Vétérinaire, Docteur
Vétérinaire, Docteur
Katie Moore, Vice-présidente adjointe, Conservation et bien-être animal
Vice-présidente adjointe, Conservation et bien-être animal
Loïs Lelanchon, Chargé du programme Sauvetage des animaux
Chargé du programme Sauvetage des animaux
Manager du programme Interventions d’urgence
Manager du programme Interventions d’urgence
Valeria Ruoppolo, Vétérinaire d’IFAW
Vétérinaire d’IFAW
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW