Sondage : 4 enfants français sur 5 ont déjà vu des éléphants tandis qu’au Burkina Faso, seul 1 sur 5 en a déjà vus : cherchez l’erreur

Sondage : 4 enfants français sur 5 ont déjà vu des éléphants tandis qu’au Burkin
Lundi, Janvier 14, 2013
Reims, France

Selon une enquête commandée par l'ONG Des Éléphants & des Hommes et menée par l'institut de sondage CSA en juin 2012, sur un panel représentatif de 214 ménages français, 86,9% des enfants âgés entre 9 et 15 ans ont déjà vu un éléphant, soit en zoo, soit en cirque, soit lors de voyages en Afrique ou en Asie.

Parallèlement, parmi près de 10 000 enfants âgés de 9 à 15 ans de la Boucle du Mouhoun (Burkina Faso), interrogés depuis 2006 par l'équipe du programme "Mon Voisin Éléphant", seul 1 sur 5 a déjà vu un éléphant, dans cette région où vivent encore pourtant quelques centaines de pachydermes. Il est donc probable que ces statistiques soient encore plus faibles à l’échelle du pays.

Le programme éducatif "Mon Voisin Éléphant", mis en œuvre par l'association Des Éléphants et de Hommes (www.deselephantsetdeshommes.org) et soutenu par IFAW (Fonds international pour la protection des animaux – www.ifaw.org) depuis deux ans, permet aux écoliers burkinabé et à leurs enseignants (niveau cours moyen, CM),  de découvrir ces animaux, les menaces auxquelles ils sont confrontés et les enjeux de leur conservation. Dans les écoles, l'action de sensibilisation se fait à travers une animation autour d'un conte illustré intitulé "Mon Voisin Éléphant", et sur le terrain, en organisant des classes nature. Ce programme, initié au Burkina Faso, a vocation à être développé dans d'autres pays dès l'année prochaine. Le soutien d'IFAW à ce programme s'inscrit dans le cadre des efforts qu'IFAW déploie pour la protection des éléphants et l'atténuation des conflits entre humains et éléphants.

IFAW, en partenariat avec Des Éléphants & des Hommes, a d'ailleurs proposé "Mon Voisin Éléphant" aux établissements scolaires européens et américains qui participent à l’édition 2012-2013 de la Semaine d’Action pour les Animaux, son programme pédagogique intitulé cette année « Les éléphants n'oublient jamais ». IFAW a invité ces dernières à recueillir les fonds nécessaires à l'organisation des classes natures pour permettre aux élèves burkinabé d’aller à la rencontre de leurs voisins éléphants dans le parc national des Deux-Balé. L’année scolaire 2011-2012 s’est soldée par un premier parrainage d’une classe du Collège Saint Louis Sainte Clotilde, à Le Raincy. D’autres établissements poursuivent leur travail sur ce projet depuis la rentrée scolaire, et IFAW appelle cette année encore de nouvelles classes à participer à cette extraordinaire aventure.

Partant du constat que sans la mobilisation du plus grand nombre, la conservation des éléphants et de la biodiversité n'est pas possible, le programme "Mon Voisin Éléphant" se donne pour objectif  premier de sensibiliser aux enjeux de la coexistence humain-éléphant. L'éducation de la jeunesse est prioritaire car cette problématique, complexe, s'inscrit sur le long terme.

« Sans une éducation ciblée, les générations futures feront probablement l'impasse sur la protection des éléphants dans les années à venir » déclare Céline Sissler-Bienvenu, directrice du bureau d'IFAW France et Afrique francophone. «À travers ce programme, nous participons à construire un avenir meilleur pour les éléphants et les hommes en sensibilisant les jeunes écoliers africains, mais aussi français, afin qu'ils deviennent les chefs de file de la protection des animaux de demain ! Nous considérons comme essentiel que les enfants d’aujourd’hui se sentent concernés par l’avenir des éléphants, et nous sommes impressionnés de voir  leur capacité à se mobiliser. ».

Pour l'année scolaire 2012-2013, 250 écoles burkinabé seront impliquées dans ce programme. Annuellement, environ 10 000 élèves de CM y sont invités à porter un regard nouveau et positif sur l'éléphant, afin qu'il fasse partie de leur avenir d'adulte. La problématique de la protection de la nature se pose de manière cruciale dans un contexte régional où l'accroissement démographique est rapide. Il est primordial d'allier développement socio-économique et préservation de l'environnement.

« L'éducation est un premier pas vers la coexistence harmonieuse et pérenne entre humains et éléphants » souligne Julien Marchais, fondateur et coordinateur de l'association Des Éléphants & des Hommes. «Les enfants d'aujourd'hui seront les décisionnaires de demain. Au Burkina, nos statistiques montrent que ces enfants connaissent très peu les éléphants, ils n'ont pas la chance de les voir, ils ont très peu accès à des livres, des vidéos et encore moins des documents Internet. Les sensibiliser aux enjeux de la conservation des éléphants et de la nature leur donnera le choix de prendre les décisions qu'ils estiment pertinentes à ce sujet».

Ces décisions seront complexes mais nécessaires car il s'agira de préserver les éléphants et la biodiversité tout en améliorant une coexistence parfois très conflictuelle. Seul l'engagement du plus grand nombre permettra de mettre en place des solutions pérennes à cette problématique.

« Informer et inspirer les enfants qui seront les décideurs de demain est crucial. Cela leur permettra de faire entendre leur souhait de grandir dans un monde où cet animal aussi emblématique et charismatique qu'est l'éléphant a encore sa place. » concluent de concert Céline Sissler Bienvenu et Julien Marchais

Notes :

La survie des éléphants au Burkina Faso, comme dans toute l'Afrique de l'Ouest, est mise en péril par la pression anthropique croissante sur leur habitat. Leur avenir est véritablement incertain. Aujourd'hui les éléphants d'Afrique occidentale :

  • ne représentent qu'1% de la population continentale
  • occupent seulement 5 % de leur aire de répartition.

Il existe de plus localement des situations conflictuelles entre humains et éléphants.

À propos d'IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux) Fondé en 1969, IFAW sauve les animaux en détresse tout autour du globe. Grâce à des projets dans plus de 40 pays, IFAW vient en aide à tout animal le nécessitant, œuvre pour prévenir la cruauté envers les animaux et plaide pour la protection des animaux sauvages et de leurs habitats. Pour plus d'informations, visitez notre site web : www.ifaw.org. Suivez-nous sur Facebook et Twitter. À propos de l'association Des éléphants & des Hommes : L'association Des Éléphants & des Hommes, créée en 2003, concentre prioritairement ses efforts sur l'éducation et la sensibilisation des enfants vivant dans les régions abritant des populations d'éléphants sauvages. Considérant que protection de la nature et développement socio-économique durable sont indissociables, elle s'investit dans des actions concrètes allant dans le sens d'une coexistence positive entre humains et éléphants. Pour plus d'informations, visitez le site web : http://www.deselephantsetdeshommes.org/

Post a comment

Contact presse

Céline Sissler-Bienvenu - IFAW France et Afrique francophone
Contact phone:
+333 26 48 29 20
Contact portable :
+336 17 56 10 74
Contact email:
Julien Marchais - Des Éléphants & des Hommes
Contact portable :
+336 49 287 887
Contact email:

Nos experts

Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
IFAW Elephant Expert
IFAW Experte éléphants
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
James Isiche, Directeur régional Afrique de l’Est
Directeur régional Afrique de l’Est
Directeur du programme Éléphants, Directeur régional Afrique australe
Directeur du programme Éléphants, Directeur régional Afrique australe
Peter Pueschel, Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW