Protéger les chimpanzés de l'île de Ngamba

Afrika, l'un des chimpanzés, en pleine séance d'épouillage dans la forêt. c. IFAWL'île de Ngamba se trouve sur le lac Victoria, à 26 kilomètres au large des côtes de l'Ouganda. Elle abrite le Fonds de protection de la faune sauvage et du sanctuaire des chimpanzés de Ngamba (Ngamba Island Chimpanzee Sanctuary & Wildlife Conservation Trust , CSWCT), où travaillent un gérant et 13 soignants pour encadrer les 44 chimpanzés de l'île.

Cette île magnifique s'étend sur plus de 40 hectares, dont 98 % sont entièrement boisés, et constitue un cadre idéal pour l'épanouissement des chimpanzés comme Mawa, Afrika et Baron. Une structure couverte a également été installée et met à la disposition des chimpanzés de la nourriture, des cordes et des pneus pour jouer, et des hamacs rembourrés en paille pour dormir.

Bien que paisible en apparence, le sanctuaire a dû faire face à des problèmes financiers, à l'instar de beaucoup d'autres organisations de protection des animaux partout dans le monde. Dès 2009, les effectifs ont dû être réduits et les dépenses liées à l'achat de nourriture, aux soins vétérinaires, à l'entretien des locaux et aux conditions de travail du personnel ont été sévèrement amputées.

Cette période difficile s'est poursuivie jusqu'en 2011, tant et si bien qu'en milieu d'année, le sanctuaire peinait à payer les salaires et à régler dans les temps les factures des fournisseurs de nourriture.

IFAW est alors intervenu pour débloquer un fonds d'urgence de 25 333 $ (19 215 €) et honorer les dettes du sanctuaire, vis-à-vis du personnel et des fournisseurs notamment. Une aide précieuse qui n'a toutefois pas permis de résoudre totalement le problème.

Le sanctuaire de l'île de Ngamba s'efforce aujourd'hui d'être autonome. L'un des moyens pour y parvenir consiste à favoriser la promotion du tourisme sur l'île. En juillet 2011, le CSWCT s'est substitué à l'agence de voyage privée qui opérait sur place afin d'organiser ses propres visites de l'île.

En 2012, IFAW continuera de soutenir le sanctuaire des chimpanzés à hauteur de 30 000 $ (22 755 €). Une partie de l'argent sera utilisée pour financer les moteurs de deux bateaux prévus pour les visites touristiques.

-- SN

Post a comment

Nos experts

Conseiller principal en matière de programmes
Conseiller principal en matière de programmes
Brian Sharp, Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Dr. Ian Robinson, Vice-président, programmes et opérations internationales
Vice-président, programmes et opérations internationales
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Vétérinaire, Docteur
Vétérinaire, Docteur
Katie Moore, Directrice du programme Interventions d’urgence
Directrice du programme Interventions d’urgence
Manager du programme Interventions d’urgence
Manager du programme Interventions d’urgence
Valeria Ruoppolo, Vétérinaire d’IFAW
Vétérinaire d’IFAW
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW