Pour la première fois de son histoire, INTERPOL signe un accord avec une ONG pour lutter contre le trafic d’espèces sauvages

Dans la vidéo ci-dessus, Azzedine Downes, Directeur général et Président d’IFAW, s’entretient avec des responsables d’INTERPOL au siège de l'organisation, à Lyon. 

Hier, la signature d’un Mémorandum d’Entente (ME) au siège d’INTERPOL, à Lyon, est venue renforcer la relation qui unit IFAW à l’organisation internationale de police depuis plusieurs années déjà. C’est la première fois de son histoire que le Programme INTERPOL de lutte contre les atteintes à l’environnement signe un ME avec une ONG.

Ce Mémorandum d’Entente définit un cadre de coopération dans la lutte contre le trafic mondial d’espèces sauvages. Il vise plus particulièrement à lutter contre le braconnage des éléphants, des rhinocéros et des tigres et à mettre fin au commerce des produits dérivés de ces animaux.

Le trafic d’espèces sauvages s’opère à l’échelle mondiale. Grâce à sa dimension internationale, INTERPOL peut mener des opérations de répression dans les pays fournisseurs, les régions de transit et les pays demandeurs. C'est donc un allié de taille dans la mise en œuvre de notre stratégie de lutte contre la criminalité liée à la faune sauvage.

Pour la première fois de son histoire, INTERPOL signe un accord avec une ONG pour lutter contre le trafic d’espèces sauvages

Depuis 2006, IFAW met en place des formations sur la prévention du trafic des espèces sauvages, dont la plupart sont menées en partenariat avec INTERPOL. 59 ateliers de formation ont déjà été organisés dans 36 pays, regroupant un total de 1 745 participants environ.

En mars et en avril 2012, IFAW a financé l'opération WORTHY conduite par INTERPOL dans 14 pays africains. De nombreux policiers de ces pays avaient été formés par nos soins à la lutte contre le commerce illégal d’ivoire d’éléphant et de cornes de rhinocéros. Au cours de cette opération, INTERPOL a procédé à 214 arrestations et saisi 2 tonnes d’ivoire de contrebande, 20 kilos de cornes de rhinocéros et 30 armes à feux détenues illégalement.

Cette opération conjointe n’est qu’un premier pas dans la stratégie à long terme menée par IFAW et INTERPOL pour endiguer le trafic d’ivoire et de cornes de rhinocéros en Afrique et ailleurs dans le monde.

Au cours de ces dernières années, nous avons pu instaurer une relation de confiance avec INTERPOL qui nous permet aujourd’hui de formaliser notre partenariat. Nous sommes désormais en mesure de travailler plus étroitement et de coopérer plus efficacement sur des projets à long terme.

Ce partenariat constitue également un modèle à suivre pour les autres ONG. Actuellement, aucun gouvernement ni aucune ONG n’est assez puissant ou ne dispose de suffisamment de ressources pour pouvoir mettre fin, à lui seul, au trafic d’espèces sauvages. En unissant nos forces, nous serons beaucoup plus efficaces pour venir en aide aux animaux.

Azzedine Downes

Pour plus d’informations sur les actions menées avec INTERPOL, visitez notre page.

 

 

Post a comment

Nos experts

Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Dr. Cynthia Moss, IFAW Elephant Expert
IFAW Experte éléphants
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
James Isiche, Directeur régional Afrique de l’Est
Directeur régional Afrique de l’Est
Directeur du programme Éléphants, Directeur régional Afrique australe
Directeur du programme Éléphants, Directeur régional Afrique australe
Peter Pueschel, Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW