Les sites de petites annonces sud-africains s’attaquent aux vendeurs d’animaux

Les sites de petites annonces sud-africains s’attaquent aux vendeurs d’animaux
Mercredi, 16 Juillet, 2014
Le Cap, Afrique du Sud

Les trois principaux sites de vente en ligne d’Afrique du Sud viennent d’adopter une politique publicitaire commune visant à éradiquer la vente douteuse d’animaux en ligne, une initiative totalement inédite dans le monde entier.

Gumtree South Africa, Junk Mail et OLX ont annoncé l’interdiction totale des ventes de chiens pour les races de combat, de tous les animaux « à donner », des ventes de reptiles et de mammifères exotiques ainsi que des ventes de reptiles et de mammifères indigènes, y compris des primates, des oiseaux et des araignées.

Le site OLX est allé encore plus loin en interdisant le commerce de chiots de moins de huit semaines et la vente d’animaux provenant d’animaleries.

« Avec les voitures, les annonces d’animaux représentent la plus grande partie des annonces en ligne et constituent une importante source de revenus. Cette décision est une formidable percée dans la lutte contre la cruauté liée au commerce d’animaux en ligne et elle portera un coup dur aux usines à chiots et aux malfaiteurs organisant des combats de chiens ou impliqués dans le commerce illicite d’animaux exotiques et indigènes », a confié le Dr Smaragda Louw, membre de l’initiative Ban Animal Trading South Africa de l’entreprise Beauty Without Cruelty.

« Pour autant que nous le sachions, c’est la première fois au monde que les principaux sites de petites annonces en ligne d’un même pays décident de mettre l’argent de côté et de travailler main dans la main dans l’intérêt du bien-être des animaux. Dans cette perspective, ils ont décidé de collaborer avec des défenseurs des animaux pour élaborer une politique commune en matière de publicité en ligne sur les animaux ».

Les usines à chiots sont des installations commerciales d’élevage où les chiens sont considérés comme des marchandises et souvent extrêmement maltraités. OLX a récemment révélé avoir supprimé de son site 636 annonces publiées par le propriétaire d’une usine à chiots.

IFAW (Fonds international pour la protection des animaux – www.ifaw.org) a affirmé que la vente en ligne d’animaux domestiques devait être traitée avec la plus grande prudence en raison de l’anonymat du vendeur qui rend plus facile la maltraitance des animaux.

Cora Bailey, membre d’IFAW et fondatrice de CLAW (Projet communautaire pour la protection des animaux), un projet qui vient en aide aux animaux dans les communautés défavorisées, explique : « Les criminels, comme les organisateurs de combats de chiens, utilisent les petites annonces en ligne pour faire le commerce de races spécifiques, tandis que la catégorie des animaux « à donner » condamne purement et simplement les animaux à un avenir incertain et souvent très cruel ».

 

« L’action menée par Gumtree, Junk Mail et OLX pour réformer leur politique publicitaire concernant les animaux est un pas de géant en matière de bien-être animal. Nous espérons que les journaux papier suivront leur exemple. »

« Les gens qui recherchent un animal de compagnie devraient se rendre au refuge le plus proche pour adopter. Des milliers d’animaux sont à la recherche d’un foyer ; il n’y a aucune raison de favoriser l’enrichissement des usines à chiots ou des éleveurs sans scrupules ».

Fin

À propos d'IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux)

Fondé en 1969, IFAW sauve les animaux en détresse tout autour du globe. Grâce à des projets dans plus de 40 pays, IFAW vient en aide à tout animal le nécessitant, œuvre pour prévenir la cruauté envers les animaux et plaide pour la protection des animaux sauvages et de leurs habitats. Pour plus d'informations, visitez notre site web : www.ifaw.org. Suivez-nous sur Facebook et Twitter.

Post a comment

Contact presse

Christina Pretorius (IFAW Afrique australe)
Contact phone:
+27 21 701 8642
Contact portable :
+27 82 330 2558
Contact email:

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Directeur régional, Moyen-Orient et Afrique du Nord
Directeur régional, Moyen-Orient et Afrique du Nord
Dr. Joseph Okori
Directeur régional Afrique Australe et directeur du programme de conservation des habitats
Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Jeffrey Flocken, Directeur régional Amérique du Nord
Directeur régional Amérique du Nord
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique
Représentant d’IFAW en Allemagne
Représentant d’IFAW en Allemagne
Tania McCrea-Steele, Chef de projet international Criminalité en ligne
Chef de projet international, Criminalité liée à la faune sauvage
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW