Les cornes de la discorde : des conséquences incertaines du commerce de la corne de rhinocéros

Les cornes de la discorde : des conséquences incertaines du commerce de la corne
Mardi, Avril 8, 2014
Le Cap, Afrique du Sud

Bon coéquipier ou joueur solitaire, le gouvernement sud-africain doit choisir : contribuer à la protection des espèces sauvages ou miner les efforts sans précédent déployés par la communauté internationale pour enrayer le trafic et le braconnage de la faune sauvage, et plus particulièrement de rhinocéros.

Selon Jason Bell, Directeur d'IFAW en Afrique australe, l'Afrique du Sud est en train d'encourager activement les autres pays à soutenir la légalisation du commerce de corne de rhinocéros.

« Pour IFAW, la volonté de légaliser le commerce de corne de rhinocéros afin d'endiguer le braconnage repose, au mieux, sur des fondations bancales. La mise en œuvre d'une telle stratégie est bien trop risquée pour valoir d'être débattue. Seules les initiatives fondées sur des données scientifiques solides doivent être envisagées », poursuit M. Bell.

Hier, les acteurs de la conservation du monde entier se sont rassemblés à Pretoria, en Afrique du Sud, à l'occasion d'une conférence internationale sur l'évaluation des risques du commerce de la corne de rhinocéros. S'appuyant sur l'étude commanditée par IFAW sur les conséquences du commerce d'espèces menacées d'extinction et de corne de rhinocéros en particulier, M. Bell rappelle que tout commerce légal pourrait bien favoriser le développement du braconnage. Les résultats de cette étude, conduite par Economists at Large, un cabinet australien, sont disponibles ici.

« Quels risques sommes-nous prêts à assumer ? Nous devons pondérer nos décisions à la lumière des considérations économiques, mais également des enjeux politiques, éthiques et de crédibilité internationale. Depuis le début de l'année, 172 rhinocéros ont déjà été tués (chiffres du 14 mars) en Afrique du Sud, et pas moins de 1 004 rhinocéros sont morts l'année dernière, victimes du braconnage. »

« Le trafic d'espèces sauvages, et en particulier de corne de rhinocéros et d'ivoire d'éléphants, est sous le feu des projecteurs. Il est donc peu probable que l'Afrique du Sud parvienne à légaliser la vente de cornes lors de la prochaine réunion de la CITES (17ème Conférence des Parties de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction), qui se tiendra en 2016 », explique M. Bell.

« Présenter une telle proposition serait d'une grande naïveté sur le plan politique et saperait les efforts sans précédent déployés par la communauté internationale pour endiguer le trafic et le braconnage d'espèces sauvages. Outre ses conséquences néfastes sur les populations de rhinocéros, elle entacherait les relations internationales. »

IFAW estime que l'Afrique du Sud devrait rejoindre les positions de la communauté internationale et faire pression sur les pays consommateurs de corne de rhinocéros, d'ivoire d'éléphant et de produits dérivés d'espèces sauvages, et en particulier sur le Viêtnam et la Chine, pour qu'ils fassent le nécessaire afin d'enrayer la demande.

« En se joignant à notre combat, l'Afrique du Sud montrerait au monde entier que les rhinocéros ne sont pas une simple marchandise pour elle, mais un animal emblématique à la valeur écologique indéniable », conclut M. Bell.

Le trafic d'espèces de faune sauvage fait partie, avec la traite humaine, le trafic de drogue et la vente illégale d'armes, des crimes les plus graves et les plus dangereux à l'échelle internationale.

FIN 

Note aux rédacteurs : 

Vous pouvez télécharger le rapport Horn of Contention: A review of literature on the economics of trade in rhino horn en version pdf.

 

Post a comment

Contact presse

Christina Pretorius (IFAW - programme exploitation commerciale de la faune sauvage d'IFAW)
Contact phone:
+27 21 701 8642
Contact portable :
+27 82 330 2558
Contact email:

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Directeur régional, Moyen-Orient et Afrique du Nord
Directeur régional, Moyen-Orient et Afrique du Nord
Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Isabel McCrea, Directrice régionale Océanie
Directrice régionale Océanie
Jeffrey Flocken, Directeur régional Amérique du Nord
Directeur régional Amérique du Nord
Kelvin Alie, Directeur du programme Commerce d'espèces sauvages
Directeur du programme Commerce d'espèces sauvages
Peter Pueschel, Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Tania McCrea-Steele, Responsable des campagnes et du respect de l'application de
Responsable des campagnes et du respect de l'application des lois, IFAW Royaume-Uni
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW