Le lion d’Afrique bientôt protégé ?

©IFAW
Lundi, Novembre 26, 2012
Washington, D.C.

Après une première lecture de la pétition réclamant la protection du lion d’Afrique, rédigée par le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW), la Humane Society of the United States (HSUS), la Humane Society International (HSI), l’association Born Free USA, la Born Free Foundation, l’association Defenders of Wildlife et le Funds for Animals, le service américain des pêches et de la faune sauvage (Fish and Wildlife Service) a annoncé cette semaine que cette espèce pourrait faire l’objet de mesures de protection en vertu de la loi sur les espèces en danger (Endangered Species Act, ESA). Les différentes organisations ont félicité l’agence fédérale pour ces premières conclusions favorables, publiées au terme d’un délai de 90 jours.

« Cette décision constitue un premier pas important pour la protection des lions d’Afrique, une espèce confrontée à des menaces grandissantes ainsi qu’à un net déclin démographique », déclare Jeff Flocken, directeur du bureau d’IFAW à Washington, D.C. « L’ESA est la loi la plus contraignante dont nous disposions pour préserver le lion d’Afrique de la menace que font inutilement peser sur lui les chasseurs au trophée américains. »

La population des lions d’Afrique a chuté de plus de 50 pour cent au cours des trente dernières années, si bien que leur nombre est aujourd’hui estimé à moins de 35 000. En dépit de la réduction substantielle et ininterrompue de cette population et de son aire de répartition, la quantité de trophées issus de la chasse au lion et importés aux États-Unis augmente. Or, conférer au lion d’Afrique le statut d’espèce en danger permettrait de manière générale d’interdire l’importation de ces trophées aux États-Unis, une étape cruciale en vue d’inverser le déclin actuel de l’espèce.

« Outre le risque de se voir privé d’un habitat indispensable à sa survie, le lion d’Afrique est exposé à diverses maladies mortelles, est massacré pour sa viande et ses organes, parfois même cruellement empoisonné en guise de représailles pour s’être attaqué à du bétail, et subit la chasse au trophée ainsi que le commerce de ses parties », explique Adam Roberts, vice-président exécutif de Born Free USA. « Le gouvernement américain mérite toute notre estime dans la mesure où il a franchi la première étape nécessaire afin de garantir à cette espèce menacée une chance de survie. »

« Le lion d’Afrique est désormais au bord de l’extinction, en partie à cause du comportement irresponsable des chasseurs américains de trophée », affirme Teresa Telecky, directrice du département de la faune sauvage de la Humane Society International. « Il est temps pour le gouvernement américain de prendre la mesure de la situation dramatique qui caractérise cette espèce et de mettre un frein au massacre d’animaux rares, perpétré dans le seul but d’inscrire son nom dans un livre de trophées. »

Maintenant que le Service américain des pêches et de la faune sauvage a remis un premier avis favorable sur la pétition, il doit se rapprocher des sphères scientifiques et publiques afin de déterminer si le lion d’Afrique doit être considéré comme une espèce en danger.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.helpafricanlions.org

###

À propos du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW)
Fondé en 1969, IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux) sauve les animaux en détresse partout dans le monde. Grâce à des projets dans plus de 40 pays, IFAW vient en aide à tout animal le nécessitant, œuvre pour prévenir la cruauté envers les animaux et plaide pour la protection des animaux sauvages et de leurs habitats. Pour plus d'informations, visitez notre site web : www.ifaw.org. Suivez-nous sur Facebook et Twitter. Des photos et des vidéos sont disponibles sur www.ifawimages.com.

À propos de Born Free USA
Born Free USA est reconnue comme leader dans le bien-être animal et la conservation de la faune sauvage. À travers les litiges, la législation ou l’éducation, Born Free USA mène des campagnes contre la mise en scène des animaux à des fins de divertissement, les nouveaux animaux de compagnie exotiques, le piégeage et la fourrure, et contre le commerce de la faune sauvage. Born Free USA a amené aux États-Unis la mission de la Fondation Born Free sise en Grande Bretagne, créée en 1984 par Bill Travers et Virginia McKenna, stars du film culte Born free : mettre fin à la souffrance des animaux sauvages en captivité, conserver les espèces menacées et en danger, et encourager la conservation (bornfreeusa.org; twitter.com/bornfreeusa; facebook.com/bornfreeusa.)

À propos de la Born Free Foundation
Basée en Angleterre, la Born Free Foundation est une organisation internationale dédiée à la protection du bien-être animal. La Born Free Foundation se bat partout dans le monde pour protéger les espèces menacées, mettre un terme aux souffrances des animaux et faire en sorte qu’ils restent dans leur habitat naturel. Chaque année, la Born Free Foundation vient en aide à des centaines de milliers d’animaux à travers le monde. (bornfree.org/uk)

À propos de la Humane Society of the United States
Soutenue par 11 millions d’Américains, soit une personne sur 28, la Humane Society of the United States est la plus grande organisation de protection des animaux des États-Unis. Depuis plus d’un demi-siècle, la HSUS œuvre pour la protection de tous les animaux à travers des campagnes de sensibilisation et d’information ainsi que des programmes interactifs. Elle rend hommage aux animaux et s’élève contre la cruauté dont ils sont victimes. Retrouvez-la sur Internet à l’adresse humanesociety.org, ou suivez-la sur Twitter Vous pouvez également vous tenir informé de notre travail pour les animaux sur votre iPhone en recherchant « HumaneTV » dans l’App Store.

À propos de la Humane Society International
Soutenue par 11 millions de personnes, la Humane Society International et ses organisations partenaires comptent parmi les plus grandes organisations de protection des animaux du monde. Depuis près de 20 ans, la HSI se bat pour la protection de tous les animaux à travers ses campagnes de sensibilisation et d’information ainsi que ses programmes interactifs. Elle rend hommage aux animaux et s’élève contre la cruauté dont ils sont victimes dans le monde entier. Retrouvez-la sur Internet à l’adresse hsi.org, ou suivez-la sur Twitter. Vous pouvez également vous tenir informé de notre travail pour les animaux sur votre iPhone en recherchant « HumaneTV » dans l’App Store.

Post a comment

Contact presse

Abby Berman (IFAW)
Contact phone:
+1.646.695.7044
Contact email:
Rebecca Basu (The HSUS/HSI)
Contact phone:
+1.240.753.4875
Contact email:
Rodi Rosensweig (Born Free)
Contact phone:
+1.203.270.8929
Contact email: