La Tanzanie retire sa demande controversée de vente de 100 tonnes d'ivoire

La Tanzanie retire sa demande controversée de vente de 100 tonnes d'ivoire
Vendredi, Décembre 21, 2012
Bruxelles, Belgique

Aujourd'hui, la Tanzanie a annoncé qu'elle retirait sa proposition controversée visant à vendre 100 tonnes d'ivoire à la Chine et au Japon. Cette proposition devait être discutée en mars prochain à Bangkok (Thaïlande), à l'occasion de la prochaine réunion de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction).

"Nous félicitons les autorités tanzaniennes d'avoir retiré leur proposition visant à vendre leur stock gouvernemental d'ivoire" a déclaré le directeur général d'IFAW, Azzedine Downes. "Ce retrait permettra aux Parties à la CITES et à IFAW de se concentrer sur la façon de coopérer pour mettre fin à l'important trafic d'ivoire  qui met en péril l'existence de plusieurs populations d'éléphants. 2011 était considérée comme une année record en terme de saisies d'ivoire mais 2012 l'a surpassée, marquée par de nombreuses saisies de plus d'une tonne."

La confirmation officielle du retrait de cette proposition ne figure pas encore sur le site web de la CITES.

La proposition comprenait une demande de déclassement des populations d'éléphants de la Tanzanie de l'annexe I à l'annexe II de la Convention, une étape préalable à toute autorisation de commercialisation des stocks d'ivoire.

En septembre dernier, lors d'un sommet des ministres africains de l'environnement, la Tanzanie avait déclaré qu'elle ne soumettrait aucune proposition de vente de ses stocks d'ivoire, mais le 4 octobre 2012, le document était déposé.

Lors de la dernière conférence des parties à la CITES qui avait eu lieu en 2010 à Doha (Qatar), des propositions semblables avaient créé d'importants clivages entre les participants dont les états de l'aire de répartition des éléphants.

"En ce moment, nous sommes au coeur d'une guerre internationale pour l'ivoire. Les autorités tchadiennes et camerounaises ont déployé des centaines de soldats pour protéger leurs éléphants alors que la semaine dernière, la Malaisie a réalisé la seconde plus importante saisie d'ivoire de tous les temps" souligne Jason Bell, directeur du programme éléphant d'IFAW. "Grâce au retrait de cette proposition, la CITES va pouvoir porter son attention sur son objectif premier:- protéger de l'exploitation commerciale les éléphants et les autres espèces menacées avant que celles-ci ne disparaissent définitivement."

Dans la perspective de la prochaine réunion de la CITES en mars 2013,  de nombreuses propositions demeurent au menu, telles que l'arrêt du commerce international des ours polaires et de leurs parties, l'arrêt de la décimation des populations de requins pour le commerce des ailerons, le renforcement de la protection des rhinocéros.

Fin

À propos d'IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux)
Fondé en 1969, IFAW sauve les animaux en détresse tout autour du globe. Grâce à des projets dans plus de 40 pays, IFAW vient en aide à tout animal le nécessitant, œuvre pour prévenir la cruauté envers les animaux et plaide pour la protection des animaux sauvages et de leurs habitats. Pour plus d'informations, visitez notre site web : www.ifaw.org. Suivez-nous sur Facebook et Twitter.

Post a comment

Contact presse

Céline Sissler-Bienvenu (IFAW France et Afrique francophone)
Contact phone:
+33 (0)3 26 48 29 20
Contact portable :
+33 (0)6 17 56 10 74
Contact email:

Nos experts

Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Dr. Cynthia Moss, IFAW Elephant Expert
IFAW Experte éléphants
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
James Isiche, Directeur régional Afrique de l’Est
Directeur régional Afrique de l’Est
Directeur du programme Éléphants, Directeur régional Afrique australe
Directeur du programme Éléphants, Directeur régional Afrique australe
Peter Pueschel, Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW