L’un des plus grands acteurs de la conservation nous a quittés

Photo de Wayne Lotter (credit : PAMS Foundation).

C’est avec une grande tristesse et le cœur lourd que nous avons appris le décès tragique de Wayne Lotters à Dar es Salaam, en Tanzanie, la nuit dernière. Wayne était le co-fondateur de la fondation PAMS (Protected Area Management Services), mais c’était avant tout un collègue et ami pour beaucoup d’entre nous chez IFAW. Il a vraisemblablement été assassiné la nuit dernière alors qu’il quittait l’aéroport de la ville.

Bien que les détails de l’affaire soient encore inconnus, nous sommes tous encore sous le choc. Wayne était l’un des défenseurs de l’environnement les plus remarquables et engagés que l’Afrique ait connu. Il travaillait depuis plus de 20 ans dans le domaine de la conservation et de la gestion de la faune sauvage et avait été le principal protagoniste de la lutte contre le massacre infâme des éléphants de Tanzanie. Il avait contribué à la fondation d’une unité tanzanienne d'élite spécialisée dans les crimes graves nationaux et internationaux (NTSCIU), qui s’est distinguée ces dernières années en envoyant les organisations de criminels et de braconniers devant les tribunaux. Un jour après la mort de Wayne, le journal national tanzanien le Daily News publiait justement un article reprenant ses mots au sujet de la NTSCIU et de son travail formidable. D’aucuns y verront une terrible ironie du sort.

Je garde un souvenir très affectueux de notre rencontre à la 17e Conférence des parties (CoP17) de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES), à Johannesburg. Il était venu présenter le travail des forces de l’ordre en Tanzanie. C’était un homme plein de vie, qui s’impliquait corps et âme dans la lutte contre le braconnage en Afrique et ne manquait jamais d’humour. Il avait essuyé une avalanche de plaisanteries de la part de mes collègues à la CITES, car c’était la première fois qu’on le voyait porter une cravate. Sa réponse ne s’était pas fait attendre : lors de notre deuxième réunion au siège d’IFAW, à Washington, il avait débarqué dans nos locaux vêtu de deux cravates, l’une autour du coup et l’autre sur la tête.

Wayne, nous penserons toujours à toi avec beaucoup d’affection. Tu vas énormément nous manquer, mais nous continuerons de porter ton rêve et chaque fois que nous sauverons la vie d’un éléphant, nous le ferons en ton nom.

Repose en paix mon ami.

Azzedine Downes

Directeur général d’IFAW

Post a comment

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Beth Allgood, Directrice d’IFAW aux États-Unis
Directrice d’IFAW aux États-Unis
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Conseillère politique en chef
Conseillère politique en chef
Dr. Joseph Okori
Directeur régional Afrique Australe et directeur du programme de conservation des habitats
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Patrick Ramage, Directeur du programme Conservation de la faune marine
Directeur du programme Conservation de la vie marine
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique