Jamais sans mon chien

Le Projet CAIR : Centre d’Accueil et d’Informations destiné aux animaux de compagnie et leurs propriétaires sans-abris de la ville de Reims, est un projet qu’IFAW mène en France et qui considère aussi bien l’animal que son maître en situation de précarité.

Depuis une vingtaine d’années, nous rencontrons dans nos villes de plus en plus de jeunes en errance accompagnés d’animaux. IFAW a donc cherché à comprendre tant la complexité du lien qui unit l’animal et son propriétaire sans-abri que les problématiques associées à la détention d’ un animal de compagnie lorsque l’on vit dans la rue.

Lors de notre enquête, il est apparu que l’animal de compagnie privilégié reste le chien. Ce dernier est une bouée de sauvetage, une famille, un garde-fou, un antidépresseur pour le maître en situation de précarité. Nous avons constaté combien le lien qui existe entre l’animal et son maître est fusionnel et représente parfois le dernier rempart avant la rupture totale avec cette société qui les rejette et ne propose pas ou très peu  -à l’heure actuelle-  de structures adaptées pour l’homme et son compagnon de galère.

L’idée a donc jailli, avec l’aide des partenaires sociaux, de créer un centre qui pourrait  accueillir temporairement les animaux afin de permettre aux maîtres de franchir les étapes préliminaires de la réinsertion (rendez-vous chez le médecin, entretiens d’embauche…). Ce centre proposera également de la nourriture adaptée, du matériel, des conseils d’éducation, une écoute et de la considération pour ce couple homme-chien.

Dans l’attente de voir ce centre sortir de terre dans les prochains mois, IFAW continue d’assurer des aides vétérinaires et au cœur de l’hiver, notre équipe a distribué des sacs de survie pour permettre à ces tandems oubliés par notre société d’affronter le froid rigoureux de l’Est de la France. (Cf Diaporama)

Nous voilà donc tous embarqués dans une belle aventure qui nous fait partager la vie de galère de Tornade, Turbule, Bobby …et de leurs maîtres. Et, en les observant, me reviennent alors en mémoire ces quelques lignes de Charles Baudelaire dont les mots retranscrivent  parfaitement cette relation que nous tenterons de valoriser tout au long de notre projet auprès de l’opinion publique, des medias, et  des instances politiques :

« Je chante les chiens calamiteux, soit ceux qui errent, solitaires, dans les ravines sinueuses des immenses villes, soit ceux qui ont dit à l’homme abandonné, avec des yeux  clignotants et spirituels : « Prends-moi avec toi, et de nos deux misères nous ferons peut être une espèce de bonheur ! »

Charles BAUDELAIRE «  Les bons chiens », Le Spleen de Paris. Charles 

--CN

Post a comment

Nos experts

Directrice du programme Éducation et bien-être animal
Directrice du programme Éducation et bien-être animal
Cora Bailey, Directrice du Projet communautaire pour les animaux (CLAW)
Directrice du Projet communautaire pour les animaux (CLAW)
Dr. Ian Robinson, Vice-président, programmes et opérations internationales
Vice-président, programmes et opérations internationales
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Hanna Lentz Chargée de programme/de campagne, siège d'IFAW
Chargée de programme/de campagne, siège d'IFAW
Jan Hannah
Responsable du projet Chiens nordiques
Kate Nattrass Atema, Directrice du programme Animaux de compagnie
Directrice du programme Animaux de compagnie
Vétérinaire, Docteur
Vétérinaire, Docteur
Rebecca Brimley, Conseillère en matière de programmes
Conseillère en matière de programmes
Manager du programme Interventions d’urgence
Manager du programme Interventions d’urgence