IFAW organise une opération de sauvetage éléphantesque en Côte d’ivoire

Jeudi, Janvier 9, 2014
Reims, France

Entre 9 et 12 éléphants menacés d’une mort certaine seront évacués vers une zone protégée dans le cadre d’une opération d’envergure qui débutera ce mois-ci à Daloa, en Côte d’ivoire.

Le gouvernement ivoirien a fait appel à IFAW (Fonds international pour la protection des animaux) afin de trouver une solution viable aux conflits qui opposent ces éléphants aux populations locales de Daloa, une ville du Centre-Ouest de la Cote d’Ivoire.

Depuis près de deux ans, victimes d’une pression anthropique croissante au sein de leur habitat d’origine, le parc national de la Marahoué, une dizaine d’éléphants de forêt (les derniers survivants de ce parc) s’est installée en périphérie de la ville de Daloa à 380 kilomètres au Nord-Ouest d'Abidjan, dévastant les cultures des communautés rurales et entrant en conflit de façon récurrente avec celles-ci à des fins de subsistance.

« L’éléphant est l’emblème national de la Côte d’Ivoire. Pour cette raison, à la demande des autorités ivoiriennes, les villageois ont fait preuve de patience pour qu’une alternative humaine à l’abattage de ces éléphants soit trouvée» précise Céline Sissler-Bienvenu, Directrice d’IFAW France et Afrique francophone. « Après avoir étudié toutes les solutions qui s’offraient à nous, nous avons proposé au gouvernement ivoirien ce dernier recours qui consiste à déplacer les éléphants.»

La Côte d’Ivoire a donc opté pour une solution éthique et pragmatique en choisissant un partenariat lui permettant de déplacer les animaux vers une zone protégée dont la sécurisation est en cours de renforcement afin d’accueillir les pachydermes, Le Parc national d’Azagny a été retenu en raison d’un écosystème favorable à la présence d’éléphants de forêt, de frontières naturelles limitant les risques d’incursions humaines et de sa proximité avec Abidjan afin de stimuler le développement écotouristique du parc.

Pour le Ministre des Eaux et Forêts, M. Mathieu Babaud DARRET, « la survie même de l'espèce que représente l'éléphant de forêt passe par cette action d'envergure de protection et de sauvegarde pour maintenir l'équilibre de notre écosystème forestier et pour l'éducation des générations futures ».

« Le Ministère de l'Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable est pleinement engagé dans les opérations de translocation des éléphants de Daloa au Parc national d'Azagny car, ce faisant, nous contribuons à la sauvegarde de cette espèce emblématique pour les générations futures à qui nous empruntons la terre » a déclaré le Ministre, le Dr Rémi ALLAH-KOUADIO.

La Côte d’Ivoire héberge parmi les derniers éléphants de forêt d’Afrique de l’Ouest, une sous-espèce en danger d’extinction. Pour cette raison, chaque individu est précieux pour la survie de cette population.

« Si nous voulons sauver ces éléphants et permettre aux villageois de retrouver leur sérénité après avoir vu leur quotidien bouleversé par la présence de ces animaux durant de longs mois,  nous n’avons d’autre choix que celui d’agir maintenant, en saison sèche » déclare Céline Sissler-Bienvenu. « Cette translocation, qui reste la dernière solution humaine possible à ce stade, résout un problème majeur de conservation et concoure à assurer la sécurité et le bien-être à la fois des animaux et des hommes. Elle donne l'exemple d'une approche éthique des pratiques de gestion des pachydermes. »

La capture et la translocation des éléphants, orchestrées et financées par IFAW, débuteront mi-janvier et se poursuivront jusqu’à la fin du mois. Trois éléphants seront équipés de colliers satellites qui permettront de suivre les déplacements des animaux au sein du site d’accueil pendant 2 ans.

Cette translocation a reçu le soutien d’A’Salfo, leader du groupe ivoirien Magic System qui a appelé chacun « à se mobiliser pour sauver une espèce emblématique du continent africain mais aussi l’emblème de la Côte d’Ivoire ». 

FIN

Note aux rédacteurs 

Retrouvez la présentation de cette mission en vidéo sur YouTube, bande annonce, version longue.

Des photos et vidéos seront disponibles au fur et à mesure de la mission, après enregistrement, sur www.ifawimages.com – Contact : Kerry Branon kbranon@ifaw.org / +1 (508) 744-2068 ou +1 (508) 776-9872

Post a comment

Contact presse

Julie Landry (Chargée de communication, IFAW France)
Contact phone:
+33 3 26 48 64 79
Contact portable :
+33 6 12 36 40 07
Contact email:

Nos experts

Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Dr. Cynthia Moss, IFAW Elephant Expert
IFAW Experte éléphants
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
James Isiche, Directeur régional Afrique de l’Est
Directeur régional Afrique de l’Est
Directeur du programme Éléphants, Directeur régional Afrique australe
Directeur du programme Éléphants, Directeur régional Afrique australe
Peter Pueschel, Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW