IFAW appelle les autorités portuaires britanniques à s'opposer au commerce de la viande de baleine

IFAW appelle les autorités portuaires britanniques à s'opposer au commerce de la
Mardi, Juillet 2, 2013
Londres, Royaume-Uni

Alors que courent les rumeurs sur la potentielle étape que pourraient constituer les ports de Grande-Bretagne dans l'exportation de la viande des baleines massacrées en Islande et en Norvège, IFAW exhorte les autorités portuaires britanniques à s'opposer à l'industrie de la chasse à la baleine.

 

La viande issue de l'industrie sanglante de la chasse à la baleine pourrait ainsi être acheminée via plusieurs ports britanniques vers le Japon, où la grande majorité finira dans des entrepôts de stockage ou sera vendue à bas prix aux fabricants de nourriture pour chiens.

 

Rotterdam était jusqu'à il y a peu la voie de transit privilégiée de l'entreprise islandaise Samskip. Le port a toutefois décidé de lui fermer ses portes après la diffusion d'une pétition fustigeant le commerce de la viande de baleine signée par plus d'un million de personnes sur Internet.

 

Samskip a dès lors annoncé qu'elle chercherait de nouveaux ports de transit. Les navires de l'entreprise font déjà escale dans les ports britanniques de Hull, Tilbury, Grangemouth et Immingham. L'entreprise propose également des services de fret à Ipswich, Avonmouth, Belfast et Grimsby. Samskip pourrait fort bien se rabattre sur les ports où elle œuvre déjà pour servir son activité de commerce de la viande de baleine. Les cargaisons pourraient également être acheminées par ses partenaires maritimes.

 

De la viande de baleine en provenance de Norvège a déjà pénétré dans le territoire britannique par le passé. Une petite quantité de viande de baleine a ainsi été exportée de Norvège en Grande-Bretagne en 2008, comme l'a confirmé le Bureau central des statistiques de Norvège (SSB). Une autre cargaison norvégienne a également transité par le port de Southampton avant de partir pour Tokyo en mars dernier. Samskip avait pris part à cette exportation, la viande stockée dans un entrepôt FrigoCare lui appartenant à Alesund, en Norvège.

 

Le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW - www.ifaw.org) appelle les autorités britanniques à suivre l'exemple de Rotterdam et à s'assurer qu'aucune cargaison de viande de baleine ne passe par leurs ports.

 

Robbie Marsland, Directeur d'IFAW en Grande-Bretagne, explique : « La chasse à la baleine est une activité cruelle et inutile. Je pense que la majorité des citoyens britanniques seraient horrifiés à l'idée que nos ports puissent prendre part à cette industrie. IFAW demande à l'ensemble des ports de Grande-Bretagne de faire le nécessaire pour s'assurer qu'ils ne contribuent d'aucune manière à faciliter le commerce immoral de la viande de baleine. »

Patrick Ramage, Directeur du programme Baleines d'IFAW, ajoute : « La Grande-Bretagne est l'un des piliers de la lutte pour la protection des baleines sur la scène internationale. Il serait inconcevable qu'elle prenne part aussi directement à l'exportation de viande de baleine. »

L'entrepreneur islandais Kristjan Loftsson est le grand responsable du massacre des baleines de Minke et des rorquals communs, une espèce menacée. La demande des touristes et du marché islandais reste marginale pour la baleine de Minke, et le marché national est inexistant pour les rorquals communs. M. Loftsson se contente donc d'exporter de petites quantités de viande de rorqual à sa propre entreprise au Japon, où il peine toujours à l'écouler sur le marché local.

 

Pour l'heure, les baleiniers islandais ont massacré environ 20 baleines de Minke et 20 rorquals communs au cours de la saison.

 

En parallèle, l'Islande est l'une des meilleures destinations en Europe pour s'adonner à l'observation des baleines, une activité qui a attiré environ 175 000 touristes l'année dernière.

 

La Norvège est elle aussi impliquée dans la chasse commerciale à la baleine. Elle tue environ 500 baleines par an sur le quota annuel de 1 000 baleines qu'elle s'est attribué.

 

Post a comment

Contact presse

Clare Sterling (IFAW, UK)
Contact phone:
+44 (0)20 7587 6708
Contact portable :
+44 (0)7917 507717
Contact email:

Nos experts

Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Dr. Ralf (Perry) Sonntag, Directeur national Allemagne
Directeur national Allemagne
Isabel McCrea, Directrice régionale Océanie
Directrice régionale Océanie
Représentante d’IFAW au Japon
Représentante d’IFAW au Japon
Patrick Ramage Directeur du programme Baleines
Directeur du programme Baleines
Robbie Marsland, Directeur régional, Royaume-Uni
Directeur régional, Royaume-Uni