Hillary Clinton et plusieurs organisations de défense des animaux se rencontrent à New York pour évoquer la crise des éléphants

C’est avec ferveur qu’Hillary Clinton a décidé de s’atteler aux questions soulevées par le trafic des espèces sauvages et le braconnage. Elle a exhorté les participants à la réunion à travailler de concert afin d’identifier des mesures concrètes permettant de sauver les derniers éléphants du monde.J’ai eu l’honneur de représenter le Fonds international pour la protection des animaux à l’occasion d’une rencontre organisée le 15 juillet dernier au Zoo de New York, à Central Park, par la Wildlife Conservation Society (WCS), avec le soutien de l’ancienne Secrétaire d’État américaine Hillary Rodham Clinton.

La réunion a ouvert le dialogue sur la façon dont les ONG, les responsables politiques nationaux et les différentes personnalités peuvent concevoir et mettre en place ensemble une approche exhaustive et collaborative afin de résoudre la crise mondiale du braconnage des éléphants.

Les discussions ont également porté sur des stratégies à même de prévenir efficacement le braconnage, d’endiguer la demande en ivoire et de mettre un terme à son exploitation commerciale. La question de la nécessité d’un soutien technique et financier a également été abordée, de même que le rôle que peut jouer la Clinton Global Initiative dans l’élaboration de ces stratégies.

C’est avec ferveur qu’Hillary Clinton a décidé de s’atteler aux questions soulevées par le trafic des espèces sauvages et le braconnage. Elle a exhorté les participants à la réunion à travailler de concert afin d’identifier des mesures concrètes permettant de sauver les derniers éléphants du monde. Elle a également souligné les implications sécuritaires du trafic d’espèces sauvages et salué l’engagement actuel de l’administration Obama dans la résolution de cette crise. Elle s’est par ailleurs engagée à faire tout son possible pour soutenir les initiatives visant à protéger les éléphants et les autres espèces victimes du trafic de vie sauvage.

Le personnel d’IFAW, ses sympathisants et ses différents partenaires peuvent être fiers que notre organisation ait été conviée à s’associer avec des représentants chevronnés de la WCS, de l’African Wildlife Foundation, de l’Association des zoos et des aquariums, de Conservation International, de National Geographic, du World Wildlife Fund, de Save the Elephants, de la International Conservation Caucus Foundation, de l’IUCN, de la Clinton Global Initiative, de The Nature Conservancy et de TRAFFIC en vue d’identifier des stratégies collectives pour sauver les éléphants.

Kelvin Alie

Cliquez ici pour en savoir plus sur le travail mené par IFAW pour protéger et sauver les derniers éléphants du monde.

Post a comment

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Directeur régional, Moyen-Orient et Afrique du Nord
Directeur régional, Moyen-Orient et Afrique du Nord
Dr. Joseph Okori
Directeur régional Afrique Australe et directeur du programme de conservation des habitats
Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Jeffrey Flocken, Directeur régional Amérique du Nord
Directeur régional Amérique du Nord
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique
Représentant d’IFAW en Allemagne
Représentant d’IFAW en Allemagne
Tania McCrea-Steele, Chef de projet international Criminalité en ligne
Chef de projet international, Criminalité liée à la faune sauvage
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW