Focus sur l'Afrique du Sud : le second sauvetage de Ruby rappelle l'importance de l'éducation

Ruby à la clinique, début février. c. IFAW/L. Cant-HaylettLes chiens et chats de Khayelitsha, en périphérie du Cap, peuvent s'estimer extrêmement chanceux s'ils se retrouvent à la clinique vétérinaire de Mdzananda en cas de maladie ou de blessure.

Grâce à ce projet fondé il y a plus de dix ans, de nombreuses vies ont été sauvées, bien des souffrances ont été apaisées et d'innombrables propriétaires ainsi que leurs animaux ont retrouvé l'espoir. Ce fut par exemple le cas de Ruby, une jeune chienne très spéciale à qui l'on a récemment donné une seconde chance.

Ruby est arrivée pour la première fois à la clinique de Mdzananda il y a environ deux ans, après avoir été percutée par une voiture comme cela arrive souvent dans ce township. En raison de blessures graves à la patte avant gauche, nous avons dû l'amputer. Ruby s'est particulièrement bien rétablie de l'opération et a passé trois mois en convalescence à la clinique pour s'habituer à sa nouvelle vie sur trois pattes.

Tout le monde était ravi lorsque Ruby a trouvé une nouvelle famille d'accueil prête à lui donner tout son amour. Ses nouveaux propriétaires la ramenaient de temps en temps à la clinique pour des visites de routine et pour saluer ceux qui l'avaient accompagnée tout au long de cette épreuve. Aussi, nous avons tous été abasourdis de revoir Ruby arriver à la clinique émaciée, négligée, à l'article de la mort il y a deux mois à peine.

On ignore les circonstances exactes de ce dépérissement, si ce n'est que les propriétaires de Ruby l'ont confiée à des voisins avant de s'absenter et que, pendant tout ce temps, elle a complètement été laissée à l'abandon. La Ruby dont tout le monde se souvenait n'était plus que l'ombre d'elle-même, et nous avons passé plusieurs jours dans l’attente fébrile qu'elle s'en sorte.

Ce fut encore une fois le cas et, aujourd'hui comme hier, elle court sur ses trois pattes, pleine d'entrain, à travers la clinique et entre les voitures stationnées, à l'affût de quiconque voudra bien lui accorder quelques minutes d'attention, une caresse ou un grattement affectueux. Elle est débordante d'énergie et, si elle pouvait parler, je suis sûre qu'elle dirait : « Je suis de retour, vous voyez, je m'en suis encore sortie et je ne veux plus jamais partir ! »

L'histoire de Ruby nous rappelle que l’éducation responsable, véritable clé de voûte du bien-être animal, ne doit jamais être négligée.

--LCH

Pour savoir comment IFAW porte secours aux chiens et aux chats d'Afrique du Sud, vous pouvez lire notre page dédiée à la clinique : Le Cap : solutions pour les animaux des pauvres

Post a comment

Nos experts

Directrice du programme Éducation et bien-être animal
Directrice du programme Éducation et bien-être animal
Cora Bailey, Directrice du Projet communautaire pour les animaux (CLAW)
Directrice du Projet communautaire pour les animaux (CLAW)
Dr. Ian Robinson, Vice-président, programmes et opérations internationales
Vice-président, programmes et opérations internationales
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Hanna Lentz Chargée de programme/de campagne, siège d'IFAW
Chargée de programme/de campagne, siège d'IFAW
Jan Hannah
Responsable du projet Chiens nordiques
Kate Nattrass Atema, Directrice du programme Animaux de compagnie
Directrice du programme Animaux de compagnie
Vétérinaire, Docteur
Vétérinaire, Docteur
Rebecca Brimley, Conseillère en matière de programmes
Conseillère en matière de programmes
Manager du programme Interventions d’urgence
Manager du programme Interventions d’urgence