Focus sur la Russie : Cendrillon, la tigresse de Sibérie récemment relâchée, s’épanouit dans la nature

Cette photo de Cendrillon après son retour à la vie sauvage a été prise par une caméra à détecteur de mouvement

Voici, pour ceux d’entre vous qui ont suivi son histoire depuis le début, les dernières nouvelles de Cendrillon (Zolushka en russe), la tigresse relâchée dans la nature en mai 2013 grâce au Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) et ses partenaires en Russie.

Depuis plus de deux mois, nous recevons presque quotidiennement des données satellites qui nous permettent de surveiller ses déplacements dans la nature.

Ce travail ne serait pas possible sans les efforts des équipes du Severtsov Institute of Ecology and Evolution de l’Académie des sciences de Russie. En effet, ce sont elles qui récupèrent les données de la balise satellite, les traitent et les reportent sur la carte.

VOIR AUSSI : regardez la vidéo de la réintroduction dans la nature de la tigresse de Sibérie

Au cours des premiers jours qui ont suivi sa réintroduction, Cendrillon ne s’est pas aventurée en dehors de la zone où elle avait été relâchée. Ses déplacements sont restés limités à un espace de 4 kilomètres carrés. Petit à petit, elle a agrandi son territoire et, après deux mois d’exploration, elle a parcouru l’ensemble de la réserve naturelle de Bastak.

Durant son séjour au centre de réhabilitation, Cendrillon adorait se reposer dans le ruisseau qui traversait son enclos. Grâce aux coordonnées satellite, on sait qu’elle s’est approchée des rivières, probablement pour se baigner ou jouer dans l’eau.

Environ une fois tous les 7 à 10 jours, Cendrillon reste au même endroit pendant une durée assez longue, ce qui nous donne des raisons de penser qu’elle est capable de chasser sans problème. Sur le territoire de la réserve naturelle de Bastak, nombre d’animaux peuvent en effet servir de repas aux tigres.

Les deux premiers lieux de chasse identifiés de Cendrillon ont été vérifiés par les inspecteurs de la réserve. Ils y ont effectivement trouvé les restes de ses repas parmi lesquels des os et de la peau de sanglier et de blaireau.

Nous espérons que Cendrillon continuera à nous envoyer des signaux et que nous pourrons partager ces bonnes nouvelles avec vous.

À l’heure actuelle, IFAW participe à la réhabilitation de trois tigres mâles dans l’Extrême-Orient russe. Malgré tous les défis que cela implique, nous espérons qu’ils pourront être relâchés dans la nature prochainement.

Anna Fillipova

Restez connectés pour connaître les autres actualités et aidez-nous à sauver et à protéger les tigres et les autres espèces en voie de disparition en faisant un don.

Post a comment

Nos experts

Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Peter Pueschel, Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW