Flash info : l’Islande sanctionnée par les États-Unis pour sa chasse à la baleine

Un changement se trame à l’heure où j’écris ces lignes : le président Obama vient d’annoncer des mesures diplomatiques contre l’Islande pour ses activités commerciales de chasse à la baleine. Cette décision, attendue depuis des mois, est une bonne nouvelle pour les baleines et pour l’écrasante majorité d’Américains – d’un océan à l’autre et de tous bords politiques – qui veut les voir protégées.

Le président a approuvé une série de six mesures diplomatiques conçues pour faire pression sur l’Islande en limitant les activités des agences américaines et les visites des hauts responsables américains dans le pays tant que celui-ci maintiendra ses activités de chasse à la baleine.

Le Fonds international pour la protection des animaux travaille depuis près de dix ans pour encourager l’Islande à mettre fin à sa chasse commerciale à la baleine. Au cours des derniers mois, nous avons justement insisté, appuyés par d’autres organisations, auprès du gouvernement américain pour qu’il mette en place des mesures dissuasives pour inciter l’Islande à mettre fin au massacre de baleines de Minke et de rorquals communs et à abandonner ses prétentions de ressusciter le commerce international de viande de baleine.

Au cours des trois derniers mois de l’été nordique, nous avons travaillé avec des sociétés d’observation des baleines sur le sol islandais pour produire la campagne de sensibilisation publique “Meet Us, Don’t Eat Us” (Venez à notre rencontre, ne nous mangez pas), visant à promouvoir l’observation des baleines en Islande et à décourager la consommation de viande de baleine par les touristes. La déclaration du président Obama parue aujourd’hui affirme que le gouvernement des États-Unis, à l’instar d’IFAW, continuera de surveiller les activités de chasse à la baleine en Islande. À Washington, à Reykjavik et dans d’autres capitales, nous continuerons de nous battre pour faire cesser définitivement cet acte de cruauté insensé qu’est la chasse commerciale à la baleine !

La direction prise aujourd’hui par le gouvernement américain n’est pas un simple effet de manche politique, et les décideurs islandais feraient mieux de la prendre au sérieux. Nous espérons que les autorités islandaises finiront par admettre ce que le secteur touristique a déjà compris depuis longtemps, à savoir que l’« utilisation » la plus rentable des baleines au 21ème siècle est leur observation responsable, qui engendre des bénéfices économiques immenses pour les communautés côtières d’Islande et pour 118 autres pays et territoires à travers le monde. Les animaux et les hommes se portent bien mieux lorsque les baleines sont observées au lieu d’être tuées. 

-- PR

Pour voir la déclaration et les mesures adoptées aujourd’hui par le Président, cliquez ici.

Post a comment