FEUX DE BROUSSE : semaine dévastatrice et perte inestimable pour la Tasmanie

La Tasmanie enregistre des pertes colossales.L’équipe du Fonds international pour la protection des animaux s’est rendue dimanche 13 janvier dans la zone sinistrée de Dunalley, au sud-est de la Tasmanie, afin de mesurer l’ampleur des dégâts causés par les incendies sur l’environnement, les habitations et la faune sauvage.

Nous avons été autorisés à emprunter l’autoroute Arthur, rouverte aux riverains et aux entreprises la veille.

Seule la vue des paysages dévastés par le passage des flammes permet de se rendre compte de l’ampleur des pertes subies cette semaine.

Partout, des rangées d’arbres encore debout, décimés par les flammes et la chaleur, aux feuilles, aux troncs et aux branches noircis ou brûlés.

Loin des palettes bleu-gris caractéristiques des fameux paysages d’eucalyptus, les collines et les vallées affichent désormais des nuances brunes parsemées d’arbres morts.

Nous avons également trouvé de nombreux ossements de possums, de pademelons, de bettongies et de wallabys de Bennett, blanchis par la chaleur intense des flammes qui ont balayé la région en un temps record.

Nous avons également croisé un échidné au bord de la route, qui déambulait à la recherche de fourmis. Il semblait indemne ; quelques-uns de ses piquants étaient brulés mais il pouvait parfaitement se mouvoir. La survie de ce mammifère, qui vit à même le sol, demeure un mystère. Quoi qu’il en soit, dans cet environnement ravagé par les incendies, les échidnés et tous les animaux survivants vont devoir se battre pour trouver de quoi se nourrir !

À chacun de nos arrêts, une forte odeur de brûlé nous rappelait que les flammes ont ravagé la zone en début de semaine.

De part et d’autre de l’autoroute, nous avons vu des troupeaux entiers de moutons dans des enclos noircis par les incendies et dont l’herbe a disparu, emportée par les flammes en quelques secondes.

La laine des moutons étaient roussie par les flammes ou noircie par les cendres qui recouvrent le sol et volent dès que les animaux se déplacent. Pour se nourrir, les moutons et le bétail doivent désormais compter sur le foin acheminé en camion des quatre coins de l’État. En l’espace d’une heure seulement, nous avons ainsi vu passer quatre gros camions avec à leur bord du foin pour le bétail en détresse.

Au cours de notre visite, nous nous sommes rendus à Dunalley, l’épicentre des incendies dans le sud-est et l’une des communautés les plus gravement touchées, où près de 50 % des habitations ont été détruites.

Les autorités locales ont réagi rapidement en faisant preuve d’organisation. Un centre d’accueil et un centre vétérinaire étaient déjà opérationnels, où de nombreux propriétaires affluaient avec leurs animaux de compagnie.

Seul un petit nombre d’animaux sauvages a été amené dans l’un des centres de soin déployés. Ils sont désormais transférés au sanctuaire pour la faune sauvage de Bonorong (www.bonorong.com.au). En date du 13 janvier, 16 animaux y avaient été admis.

L’équipe d’IFAW travaille actuellement aux côtés des vétérinaires australiens pour établir la liste du matériel et des produits dont ils ont besoin pour soigner la faune sauvage et les animaux de compagnie.

--VR

Pour plus d’informations sur notre travail pour sauver les animaux en détresse partout dans le monde, visitez notre page sur les interventions d’urgence pour les animaux.

 

Post a comment

Nos experts

Conseiller principal en matière de programmes
Conseiller principal en matière de programmes
Brian Sharp, Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Dr. Ian Robinson, Vice-président, programmes et opérations internationales
Vice-président, programmes et opérations internationales
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Vétérinaire, Docteur
Vétérinaire, Docteur
Katie Moore, Directrice du programme Interventions d’urgence
Directrice du programme Interventions d’urgence
Manager du programme Interventions d’urgence
Manager du programme Interventions d’urgence
Valeria Ruoppolo, Vétérinaire d’IFAW
Vétérinaire d’IFAW
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW