Dhara nous a quittés

Merci pour le soutien que vous avez apporté à Dhara. N'hésitez pas à laisser un message pour lui rendre hommage dans la section des commentaires ci-dessous.

Dhara, la petite éléphante, avait moins d'un an. Elle avait été trouvée seule et orpheline pendant les graves inondations provoquées par la mousson qui ont frappé l'Assam, un État de l'Inde, en juin dernier.

Dhara et sa famille devaient fuir les eaux en crue. En se précipitant vers des terres plus élevées, elle a été victime d'une blessure très handicapante qui lui aura finalement été fatale.

Elle a été admise le 28 juin dans le Centre de soins pour les animaux d'IFAW à Kaziranga, avec une grave luxation du genou à la patte avant gauche. Notre équipe de vétérinaires lui a immédiatement dispensé les premiers secours, a effectué des radiographies de son membre blessé et a posé une attelle renforcée sur la patte fragilisée de l’éléphante afin de l'immobiliser pendant les 21 jours suivants.

Le Centre accueille actuellement huit éléphants orphelins. Nous venons en aide à des éléphanteaux blessés, orphelins ou séparés de leur famille et qui ont besoin d'être secourus. L'option que nous privilégions lorsque nous rencontrons un animal sauvage blessé est toujours de le soigner sur le terrain et de l'aider à rejoindre sa famille. Malheureusement pour Dhara, cela n'a pas été possible et la soigner au Centre représentait sa seule chance de survie, dans l'espoir qu'elle puisse se rétablir et, le moment venu, être relâchée dans la nature.

S'occuper d'un éléphanteau et le soigner pour ensuite le remettre en liberté n'est pas chose facile. Cela demande un engagement 24 h sur 24 de la part des soigneurs et des services vétérinaires spécialisés, ainsi que des années d'expérience ; toutefois, les résultats ne sont pas garantis.

Nous savions que la blessure de Dhara était complexe. Survivre à la terrible épreuve de perdre sa mère et son troupeau au cours des inondations était déjà un exploit remarquable en soi ; aurait-elle encore suffisamment de résistance pour guérir d'une blessure aussi grave ?

Vu son jeune âge, la petite éléphante était nourrie neuf fois par jour avec du lait enrichi et avait à tout moment un soigneur à ses côtés. Elle avait des contrôles vétérinaires réguliers et le personnel du Centre était encouragé dans ses efforts en voyant Dhara retrouver son énergie, marcher autour de la nurserie, se nourrir correctement et se comporter comme les autres éléphants.

Comme prévu, au 21e jour, nous lui avons enlevé son attelle. Nous étions à nouveau remplis d'espoir lorsque nous avons vu que sa patte blessée pouvait supporter tout son poids et qu'elle était capable de se déplacer lentement autour de son enclos.

Ce n'est que le 26 juillet que nous l'avons autorisée à sortir de la nurserie pour faire lentement une courte promenade. Elle est tombée une fois et ne semblait pas stable, nous l'avons donc rapidement ramenée dans son enclos. Elle était alors incapable de se tenir convenablement debout et s'appuyait sur les murs pour se soutenir. Quelques minutes plus tard, les vétérinaires lui ont posé une perfusion intraveineuse de solution saline.

La santé de Dhara ne s'est jamais améliorée et elle nous a quittés le 28 juillet, tout juste un mois après son arrivée dans le Centre.

Une nécropsie (autopsie animale) a été réalisée et la gravité de la luxation de son articulation est alors devenue évidente. Ses poumons paraissaient légèrement congestionnés, mais ce n'était pas inhabituel après la chute qu'elle avait subie et sa lutte pour survivre au cours de ce dernier jour.

Des échantillons supplémentaires ont été prélevés et envoyés au Collège des sciences vétérinaires, situé non loin du Centre à Guwahati, pour effectuer d'autres tests et avoir une meilleure idée de la cause de sa mort.

Dhara a été soumise à un énorme stress au cours des dernières semaines : fuir les inondations, être séparée de sa famille, souffrir d'une blessure grave et douloureuse. Nos soigneurs ont mis tout leur cœur à essayer de la guérir, et tant de nos sympathisants nous ont également prêté main-forte pour l'aider.

Malheureusement, la réalité du sauvetage d'animaux sauvages est que parfois, malgré nos meilleurs soins et nos vœux remplis d'espoir, les animaux que nous secourons ne peuvent tout simplement pas survivre à leur blessure. 

Nous avons eu tant de réussites à partager avec vous ; il est inévitable que nous ayons également à affronter des pertes ensemble. Ces moments sont difficiles et tristes, mais nous savons que nous devons aller de l'avant avec une détermination accrue. 

Les éléphants qui restent au Centre de soins pour les animaux... les rhinocéros et les cerfs que nous avons sauvés de ces mêmes inondations en Inde... les chiens, les chats, les oursons, les rapaces et tant d'autres animaux dont nous nous occupons partout dans le monde nous rappellent à quel point notre mission pour protéger les animaux est vraiment vitale et s'inscrit dans la durée.

Merci pour tous vos vœux de rétablissement à l'attention de Dhara, et surtout, merci pour votre incroyable soutien.

--IR

Commentaires: 23

 
Anonyme
1 year ago

J ai vu un reportage tv hier et j'ai été profondement indignée et écoeurée de la façon dont les braconniers assassinent les elephants,y compris d etrès jeune séléphanteaux dont les défenses sont naissantes, dans un but mercantile,c est revoltant et je souhaite de tout coeur que l'on parvienne à faire cesser ce commerce indigne,ce ne sont pas des hommes mais des brutes,des gangsters sans morale
j'admire IFAW pour toutes leurs actions, tous personnels confondus, si j'avais connu cette association etant jeune, je me serais investie et aurais volontiers travaillé en Afrique avec eux.
La seule façon d e les aider étant âgée, est de leur venir en aide financièrement, malgré mes petits moyens, je le ferais avec enthousiasme pour participer a sauvetage de ces beaux élephants qui sont une de nos richesses et nous font toujours rêver
Nadine

 
Anonyme
1 year ago

C est tres triste d apprendre que Dhara s en est allee .ce qui reconforte c est qu elle a eu plein d amour et d attention elle n etait pas seule pour mourir .BRAVO et merci pour tout ce que vous faites pour les animaux en peril cela est tellement important.

 
Anonyme
1 year ago

Quelle tristesse que cette adorable Dhara soit partie. J'aurais tellement aimé qu'elle s'en sorte. Quelle repose en paix au paradis des éléphants.

 
Anonyme
1 year ago

c est avec beaucoup de tristesse que j apprend le décés de Dhara je sais que vous avez mis tout en oeuvre pour la sauver ,la vie en a décidée autrement ,je suis triste ce soir ,je vais penser souvent a elle merci a vous tous qui donner tellement de votre temps et a nous qui vous aidons en fonction de nos revenus car même de petites sommes sont toujours les bienvenues on aimerait pouvoir faire mieux mais ne dit on pas que les petits ruisseaux font les grandes rivières au revoir petite Dhara
Carmen 26

 
Anonyme
1 year ago

Merci de vous être battu pour elle et de nous avoir tenu informés de la suite.sincères pensées pour Dhara.

 
Anonyme
1 year ago

Tout d'abord merci d'avoir lutté de toutes vos forces pour lui porter secours et également merci de nous avoir tenu au courant de la suite.Sincères pensées pour Dhara.

 
Anonyme
1 year ago

pour dhara QUI NE LE MERITAIT PAS .

je pensais petite dhara que l on te sauverait ; je sais que l equipe d IFAW a fait tout pour ; malheureusement tu t es battue et tu as succombe ; je sais que tu es au paradis des animaux ( car pour eux contrairement aux humains , il n y a que le paradis ) avec tous tes copains qui ns ont quittes et qu on aiamit tant ; ns pensons a toi dhara et je vais diffuser en masse; neanmoins , je souhaite que toute la lumiere soit faite sur les causes de ta mort , alors que tu t etais bien relevee; je t aime dhara

 
Anonyme
1 year ago

Nous savions que soigner un animal sauvage n'est pas facile, il subit énormément de stress.Malgré cela, chaque mort d'un animal m'attriste d'autant plus que cela me rappelle la mort d'un de mes chiots qui est parti au Maroc et qui est décédé à la suite aussi d'une blessure à la patte également.Les infections sont nos ennemis. En tout cas, ce qui me réconforte c'est que maintenant ils ne souffrent plus...

Merci à l'équipe d'IFAW pour tout ce que vous faites

 
Anonyme
1 year ago

un coeur qui a mal pour DHARA la pauvrette elle a lutte! Bravo de ne jamais baisser les bras je vous admire!!un immense pensee pour elle

 
Anonyme
1 year ago

Adieu petite DHARA, puisse t'il exister un paradis pour les animaux. Merci à tous ceux qui l'ont soigné.

Post a comment

Nos experts

Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Dr. Cynthia Moss, IFAW Elephant Expert
IFAW Experte éléphants
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
James Isiche, Directeur régional Afrique de l’Est
Directeur régional Afrique de l’Est
Directeur du programme Éléphants, Directeur régional Afrique australe
Directeur du programme Éléphants, Directeur régional Afrique australe
Peter Pueschel, Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW