Comment avoir un impact lors de la plus grande conférence internationale sur le commerce des espèces sauvages : CITES, CoP17

Je me trouve aujourd'hui à Johannesburg, en Afrique du Sud, en tant que chef de délégation du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) pour la 17e édition de la Conférence des Parties de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES). 

C'est assez long à dire, mais je souhaite que vous voyiez la signification exacte de l'acronyme CITES. 

Une convention est un accord, et les parties représentent tous les pays qui sont signataires de cet accord.

La CITES a une mission complexe. Les 183 pays qui participent à cette convention se réunissent tous les trois ans pour discuter de la situation de plusieurs animaux et plantes menacés d'extinction par le commerce international. Ces parties prennent ensuite des résolutions spécifiques qui autorisent ou interdisent leur commerce. Ce rassemblement est appelé Convention des Parties ou CoP, et ceci est la 17e CoP (ou réunion des parties).

John Scanlon, secrétaire général de la CITES, m'a dit que cette édition de la convention serait la plus importante jamais organisée avec plus de 3 000 participants.  Jamais autant de propositions n'avaient été soumises lors des précédentes réunions des Parties. Bien que nombre de propositions pour la protection des animaux et la consolidation des efforts de conservation fassent la quasi-unanimité parmi les Parties, d'autres points seront plus litigieux.

Azzedine Downes sous les bannières d'IFAW devant le centre des congrès Sandton à Johannesburg.

Qu'implique réellement une décision de la CITES ? 

Pourquoi ai-je choisi de vous exposer la question ainsi ?  C'est parce que je souhaite que tout le monde comprenne vraiment qu'une « décision de la CITES » signifie en réalité que 183 pays doivent voter pour prendre cette décision.

J'attire votre attention sur ce système de vote car il semblerait que pour certains, les décisions de la CITES sur les espèces sauvages dans le monde sont prises par une entité sans visage appelée CITES.  Je sais que nombreux sont ceux à avoir cette impression parce que je reçois des messages de personnes me demandant de dire au secrétaire général de la CITES, John Scanlon, d'arrêter de vendre de l'ivoire ou de dire au Secrétariat de la CITES qu'il n'en fait pas assez pour la protection des animaux. 

Vous manquez une chance de pouvoir influencer ce qu'il se passe à la CITES si vous vous concentrez sur autre chose que votre propre pays et le groupe en charge de la gestion de la CITES dans votre pays.

Ni le secrétaire général de la CITES, ni le Secrétariat de la CITES ne sont des Parties de la convention, ce qui signifie qu'ils ne peuvent pas voter. John Scanlon a été très honnête à ce sujet et je l'admire pour cela.

Si vous souhaitez être un vrai défenseur de la conservation et de la protection des animaux, vous devez influencer les représentants de vos pays qui rédigent et votent les propositions.

En tant qu'organisation de défense, IFAW ne peut pas simplement se présenter à la convention et essayer d'influencer ce qu'il s'y passe. Nous travaillons entre les CoP pour discuter des propositions avec les représentants des pays afin qu'il puisse y avoir des débats raisonnables et logiques sur les stratégies de conservation. 

En tant que défenseur, vous aussi, pouvez entrer en contact avec vos représentants dans le monde entier pour leur faire savoir que vous pensez que le public devrait avoir son mot à dire quant à la position que leur pays adopte lors de la CITES.  Si vous voulez faire la différence à la CoP de la CITES, c'est ce que vous devriez commencer par faire, ou continuer à faire.

Ce que je souhaite vous dire ? 

J'ai besoin de vous et je veux que vous deveniez un membre influant du réseau d'IFAW.  Pour mettre un terme au commerce illégal. Il faut monter tout un réseau pour démanteler un réseau de criminels.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur la CITES, vous pouvez lire les documents de travail sur les questions majeures et vous inscrire à notre newsletter.

Azzedine Downes

Post a comment

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Beth Allgood, Directrice d’IFAW aux États-Unis
Directrice d’IFAW aux États-Unis
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Conseillère politique en chef
Conseillère politique en chef
Dr. Joseph Okori
Directeur régional Afrique Australe et directeur du programme de conservation des habitats
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Patrick Ramage, Directeur du programme Conservation de la faune marine
Directeur du programme Conservation de la vie marine
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique