Ces chiots participent à la protection de deux espèces menacées!

Tuzita et Soruya sont contentes de leur niche. Elle est neuve, spacieuse et d'un bleu vif similaire à celui des eaux caribéennes au large de la côte de Playa del Carmen où les chiennes vivent. Mais cette niche ne va pas servir qu'à les protéger du soleil ou de la pluie. Elle fait partie intégrante du projet Casitas Azules, ou Petites maisons bleues. Le projet offre un abri aux chiens tout en participant à la protection des jaguars et des tortues marines.

Il consiste en la distribution de niches bleues reconnaissables dans des quartiers où une amélioration des abris et de la surveillance des chiens est nécessaire et où les chiens commencent à interagir avec la faune sauvage. Les foyers qui adhèrent au projet reçoivent de l'aide : les animaux sont stérilisés, vaccinés et pris en charge. En échange, ils deviennent Ambassadeurs du bien-être animal dans leur communauté et aident leurs voisins à mieux prendre soin de leurs animaux.

Sur la première année, nous installerons 100 niches. L'objectif de ce projet unique est d'améliorer les comportements locaux et la coexistence avec la faune sauvage en aidant les communautés à mieux s'occuper de leurs chiens.

Playa connaît une forte croissance et l'expansion de l'occupation humaine en périphérie menace l'habitat des jaguars et celui des tortues marines. Il arrive que des chiens aillent fouiller les plages pour manger les œufs de tortues marines, voire qu'ils s'attaquent aux tortues adultes. Dans d'autres secteurs, les jaguars s'attaquent aux chiens laissés dehors sans abri, provoquant la colère et le ressentiment des habitants qui se vengent ensuite sur les félins.

Les recherches indiquent que les chiens s'attaquent aux nids de tortues parce qu'ils ont faim. Lorsque les chiens sont bien soignés, ils restent à la maison plutôt que d'aller chercher des œufs. De la même façon, s'ils ont un abri sûr pour la nuit et s'ils sont stérilisés, il y a moins de chances qu'ils aillent errer dans la nature. Ils ne deviennent donc pas des proies pour les jaguars, évitant ainsi que ces prédateurs pénètrent dans les zones habitées et attisent les conflits. Les jaguars, les tortues, les chiens et les humains sont donc tous gagnants.

Cette approche innovante allie protection et développement urbain à Playa del Carmen. En améliorant les conditions de vie des chiens dans ces communautés défavorisées, nous réduisons l'impact négatif qu'ils ont sur la faune sauvage. Et en plus, tout le monde est content, surtout Tuzita et Soruya !

--JDLT

Post a comment

Nos experts

Conseillère politique en chef
Conseillère politique en chef
Cora Bailey, Directrice du Projet communautaire pour les animaux (CLAW)
Directrice du Projet communautaire pour les animaux (CLAW)
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Jan Hannah
Responsable du projet Chiens nordiques
Kate Nattrass Atema, Directrice du programme Bien-être animal au sein des commun
Directrice du programme Bien-être animal au sein des communautés
Vétérinaire, Docteur
Vétérinaire, Docteur
Manager du programme Interventions d’urgence
Manager du programme Interventions d’urgence