Camp de recherche sur la baleine grise occidentale : les jeux entre baleines

L’auteur prenant les baleines en photo.Après 22 jours de mauvais temps à Piltun (brouillard, pluie et vent), la soirée du 19 août a fait naître l’espoir de pouvoir travailler quelques jours en août avant la fin de l’expédition.

Le vent s’était calmé, le brouillard s’était levé et nous pouvions enfin voir les étoiles. Nous étions tombés justes sur nos prévisions météo et le lendemain matin nous avons sauté tout excités dans notre bateau de recherche et sommes sortis en mer. Cette journée placée sous le signe de la bonne fortune a été riche en aventures.

Nous avons d’abord repéré deux nouvelles mères et leur petit, ainsi qu’un baleineau qui s’était déjà séparé de sa mère. Ce baleineau était petit, même par rapport aux autres baleineaux nés cette année. Nous avons donc décidé de l’appeler « Krokha » (minuscule). Krokha s’amusait dans la houle, nous l’avons suivi pour le photographier et nous nous sommes retrouvés encerclés par des vagues immenses près de l’embouchure de la lagune. Nous avons pris la décision rapide de nous en aller afin d’éviter de nous mettre en danger et d’être renversés.

À six kilomètres au sud du phare, nous avons aperçu deux nouvelles mères et leur petit ainsi qu’un baleineau sevré. L’une des deux paires était récente, la naissance datait de cette année. Ils interagissaient entre eux et jouaient dans les vagues à seulement 50 mètres du rivage, laissant apparaître leurs têtes, leurs nageoires dorsales et pectorales au-dessus de l’eau.

L’une des baleines grises occidentales « joueuses ».Au départ, les baleines ne nous prêtaient pas attention. Mais très vite, elles se sont approchées de trop près de notre bateau, et il valait mieux que nous coupions le moteur et que nous ne bougions plus. À deux mètres de nous, une mère a sorti sa tête de l’eau et son petit est venu nager sous notre bateau. Cela a duré quelques temps, jusqu’à ce qu’un événement imprévu survienne.

One of the calves (that already separated from his mom) dove under the boat and lifted it with its back, and then continued playing with other whales next to us. It made us to really feel how small we are compared to these huge animals, and took for us a few minutes to sort all thoughts out in our heads.

L’un des baleineaux (qui s’était déjà séparé de sa mère) a plongé sous notre bateau et l’a soulevé avec son dos, puis il a continué à jouer avec les autres baleines qui se trouvaient près de nous. Nous nous sommes rendus compte à quel point nous sommes insignifiants à côté de cet animal immense et nous avons mis quelques minutes à nous en remettre.

Nous avons décidé de ne pas entrer dans leur jeu et avons quitté le groupe. Sur le chemin du retour, nous avons photographié une baleine qui ne figurait pas dans notre base. Heureux, submergés par l’émotion et disposant de nouvelles photos et biopsies de deux baleineaux, nous sommes rentrés au camp de recherche pour raconter au reste de l’équipe notre jour de chance.

– Lena et l’équipe du Piltun en charge des baleines grises occidentales du Fonds international de protection des animaux :

Dolgova Evgeniya

Sidorenko Maksim
Sychenko Olga
Vorob’ev Vitalii
Fedin Dmitrii
Sereda Aleksei

Post a comment

Nos experts

Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Dr. Ralf (Perry) Sonntag, Directeur national Allemagne
Directeur national Allemagne
Isabel McCrea, Directrice régionale Océanie
Directrice régionale Océanie
Représentante d’IFAW au Japon
Représentante d’IFAW au Japon
Patrick Ramage Directeur du programme Baleines
Directeur du programme Baleines