Éléphants de Tsavo : pose de colliers réussie pour limiter les conflits et renforcer les opérations de sécurité

© IFAW/D.Willetts
Mercredi, Mars 21, 2012
Tsavo, Kenya

Neuf éléphants, six mâles et 3 femelles ont été équipés de colliers satellites dans les Parcs nationaux de Tsavo Est et Tsavo Ouest. 10 éléphants devaient être équipés mais un des colliers s’est révélé défaillant. L’opération a été menée à terme avec succès, sans qu’aucune blessure ni perte ne soit à déplorer.

Les informations ainsi recueillies permettront d'identifier les couloirs de migration et les zones tampon de cet écosystème de 43 000 kilomètres carrés. Le Kenya Wildlife Service (KWS) s'appuiera sur ces données pour mettre en œuvre des mesures d'intervention visant à limiter les conflits entre hommes et éléphants et à protéger les pachydermes.

Les déplacements des éléphants sont d’ores et déjà suivis avec attention et le seront pendant près de 20 mois, du moins aussi longtemps qu'ils garderont leurs colliers. C'est une équipe constituée de chercheurs du KWS et d’IFAW (Fonds international pour la protection des animaux – www.ifaw.org) qui s’est chargée de l'opération. IFAW a déployé une équipe technique sur place, fourni les colliers, les récepteurs d'images satellite et les logiciels nécessaires et pris en charge le carburant pour l'hélicoptère, l'avion et les véhicules de repérage nécessités par l’opération.

Lors de son allocution à la fin de l’opération, James Isiche, Directeur d’IFAW en Afrique de l’Est a loué le travail d’équipe accompli par les deux organisations : “Poser des colliers à 4 éléphants chaque jour n’est pas une mince affaire ! Nous avons parcouru près de 1000 km de piste par jour dans le parc avec une équipe qui a travaillé sans relâche aux aurores et jusque tard dans la nuit. »

IFAW espère que les interventions du KWS seront promptes et bénéfiques afin d’éloigner les éléphants pour éviter les conflits avec les communautés vivant autour de Tsavo mais aussi pour renforcer les efforts déployés pour lutter contre le braconnage. Cette préoccupation est majeure alors que ces deux phénomènes sont en recrudescence et alimentent le commerce illégal de l’ivoire. » a ajouté James Isiche.

L'année dernière, la même équipe avait posé des colliers sur cinq éléphants. Depuis, deux d'entre eux sont morts, mais le suivi des trois autres se poursuit. Cela fait donc désormais 12 éléphants qui sont suivis. À l'époque, la dernière opération du même genre remontait à 1972. Les scientifiques avaient alors dû effectuer un suivi manuel au moyen de colliers dotés d'un simple émetteur radio.

L'écosystème de Tsavo abrite la plus importante population de pachydermes du pays et s'étend sur environ quatre pour cent du territoire kényan. Il joue donc un rôle crucial pour la préservation des éléphants. D'après un recensement aérien effectué l'année dernière, ils seraient au total 12 573 éléphants, soit 2 % de plus qu'en 2008, où l'on en dénombrait 11 696.

Parmi les principaux défis auxquels sont confrontées les autorités de Tsavo figurent le braconnage pour l'ivoire, les conflits entre hommes et éléphants, la réduction et la destruction de l'habitat naturel des éléphants, les incursions de bétail dans les parcs ou encore les effets pernicieux du changement climatique, tels que ceux des grandes sécheresses.

Depuis 2005, IFAW travaille de concert avec le KWS à Tsavo pour renforcer les opérations de lutte anti-braconnage et soutient les initiatives déployées par les autorités pour faire appliquer la loi. Il s'emploie à atténuer et à résoudre les conflits entre humains et animaux sauvages, à soutenir la recherche et à améliorer les infrastructures dans les parcs, mais également à promouvoir au sein de la communauté des initiatives de conservation et des programmes éducatifs.

À propos d’IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux)

Fondé en 1969, IFAW sauve les animaux en détresse tout autour du globe. Grâce à des projets dans plus de 40 pays, IFAW vient en aide à tout animal le nécessitant, œuvre pour prévenir la cruauté envers les animaux et plaide pour la protection des animaux sauvages et de leurs habitats. Pour plus d’informations, visitez notre site web : www.ifaw.org. Suivez-nous sur Facebook et Twitter.

Post a comment

Contact presse

Elizabeth Wamba (IFAW Afrique de l’Est)
Contact phone:
+254 20 8072197
Contact email:
Céline Sissler-Bienvenu (IFAW France et Afrique francophone)
Contact phone:
+333 26 48 29 20
Contact email:

Nos experts

Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Dr. Cynthia Moss, IFAW Elephant Expert
IFAW Experte éléphants
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
James Isiche, Directeur régional Afrique de l’Est
Directeur régional Afrique de l’Est
Directeur du programme Éléphants, Directeur régional Afrique australe
Directeur du programme Éléphants, Directeur régional Afrique australe
Peter Pueschel, Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW