Un rêve en construction, troisième partie : les murs sont posés

Citoyens et sauveteurs sollicitent nos services pour stériliser et soigner des animaux récupérés à Playa del Carmen et dans des villes voisines telles que Cancún et Tulum.Notre rêve se rapproche chaque jour un peu plus de la réalité.

Nous sommes passés à la clinique il y a peu. Les murs sont désormais posés, et un escalier permet de rallier les trois étages du bâtiment. On se plaît à s’imaginer à quoi ressemblera la clinique en pleine effervescence une fois les travaux finis.

Nombre de personnes ont été impliquées dans ce projet, des architectes aux ingénieurs en passant par l’équipe de collecte de fonds, le personnel de la clinique Coco’s et les ouvriers, qui ont dû braver des températures torrides et des pluies torrentielles.

Les employés de Coco’s travaillent pour l’heure dans un petit local de 50 mètres carrés. Malgré le manque d’espace, ils parviennent à recevoir des animaux, à effectuer des soins d’urgence sur les blessés et à réaliser plus de 20 opérations par jour. Au moins 25 animaux en moyenne profitent des soins prodigués par la clinique au quotidien, soit 150 par semaine et 645 par mois !

Avec ce nouveau local, nous espérons pouvoir monter ce chiffre à entre 800 et 1 000 animaux par mois.

Mais d’où viennent tous ces patients ? Citoyens et sauveteurs sollicitent nos services pour stériliser et soigner des animaux récupérés à Playa del Carmen et dans des villes voisines telles que Cancún et Tulum. La clinique Coco’s soutient également les organisations de sauvetage des animaux locales en leur proposant gratuitement des services de stérilisation. Chaque animal sauvé est donc stérilisé sans frais pour éviter des grossesses indésirables et de futurs problèmes de logement.

Coco’s stérilise également gracieusement les animaux des propriétaires les plus démunis. Un espace dédié à la garde des animaux de nuit sera d’ailleurs prévu dans la nouvelle clinique, afin que les animaux de ces foyers défavorisés disposent d’un espace adéquat pour se remettre des opérations vétérinaires.

Playa del Carmen compte aujourd’hui 200 000 habitants, et la population est à la hausse. Cela se traduit par une augmentation du nombre d’animaux à secourir et à aider chaque jour. Notre travail passe également par des opérations de sensibilisation et d’éducation des enfants et des habitants pour leur apprendre à mieux s’occuper de leurs compagnons à quatre pattes. Cette nouvelle clinique nous permettra donc d’aider de nombreux autres animaux et leurs propriétaires.

Joaquin de la Torre

Nous avons hâte que ce nouveau sanctuaire de la protection des animaux voie le jour. Avec votre aide, tout est possible. Quel qu’en soit le montant, vos dons nous permettent d’avancer. Merci !

Post a comment

Nos experts

Conseiller principal en matière de programmes
Conseiller principal en matière de programmes
Brian Sharp, Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Vétérinaire, Docteur
Vétérinaire, Docteur
Katie Moore, Vice-présidente adjointe, Conservation et bien-être animal
Vice-présidente adjointe, Conservation et bien-être animal
Loïs Lelanchon, Chargé du programme Sauvetage des animaux
Chargé du programme Sauvetage des animaux
Manager du programme Interventions d’urgence
Manager du programme Interventions d’urgence
Valeria Ruoppolo, Vétérinaire d’IFAW
Vétérinaire d’IFAW
Vivek Menon, Conseiller principal du PDG sur les Partenariats stratégiques et la
Conseiller principal du PDG sur les Partenariats stratégiques et la Philanthropie