NOUVEAU : Deux éléphanteaux ont été admis au Projet d'orphelinat pour les éléphants du GRI (Game Rangers International)

Kakaro (devant) et Kasewe (derrière) ont été placés à l'EOP (Projet d'Orphelinat pour les Éléphants) grâce à de récents sauvetages, rejoignant ainsi à la nurserie leur compagnon d'orphelinat Njanji.Autrefois, l'adjectif "chargé" décrivait bien l'emploi du temps "type" du Projet d'Orphelinat pour les Éléphants de Zambie. Et pourtant depuis quelque temps, ce terme n'est plus adéquat.

Nous avons passé plusieurs mois merveilleux très chargés avec quatre nouveaux sauvetages, l’extraction d'un éléphant adolescent sauvage pris dans un piège et une opération chirurgicale de la queue.

Nous avions fait un reportage sur le sauvetage de Njanji et de Mwenbwe et du retrait du piège dans lequel était pris un éléphant adolescent en août dernier. Malheureusement, Mwenbwe, l'éléphant mâle orphelin de deux ans et demi, était trop sous-alimenté et déshydraté, et a donc succombé des suites de ses problèmes malgré tout le soin apporté par le personnel expérimenté.

La vie reprenait tranquillement son cours lorsque quelques semaines plus tard, nous recevions un nouvel appel qui mit l'équipe en route pour un nouveau sauvetage. Kakaro, un éléphanteau de moins d'un an, avait été trouvé errant seul et nécessitant des soins. Heureusement, de l’aide a pu immédiatement lui être apportée par deux scouts qui avaient été formés l'année passée à donner un mélange d'eau et d'électrolytes au biberon par le personnel de l'EOP. Kakaro fut conduit à la nurserie où l'on a pu lui administrer un soin médical plus sophistiqué.

Deux jours plus tard, nous recevions un autre appel nous signalant une jeune femelle éléphante dont la mère avait été abattue dans un pays voisin. Kawase avait été prise en charge par une enseignante d'école primaire qui l’a gardée en sécurité jusqu'à l'arrivée de l'équipe.

Le pauvre Kakaro eut des problèmes digestifs et des ballonnements à la nurserie. Pour ne rien arranger, une partie de sa queue était manquante – probablement arrachée par un crocodile - et il dut subir une opération chirurgicale afin de retirer la partie restante. J'adresse mes remerciements sincères et ma reconnaissance au personnel dévoué du Département des Parcs Nationaux et de la Nature qui a travaillé inlassablement dans le but de mettre en sécurité et de transporter les orphelins après les avoir repérés.

Post a comment

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Beth Allgood, Directrice d’IFAW aux États-Unis
Directrice d’IFAW aux États-Unis
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Conseillère politique en chef
Conseillère politique en chef
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Jimmiel Mandima d'IFAW
Vice-président adjoint à la conservation
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Patrick Ramage, Directeur du programme Conservation de la faune marine
Directeur du programme Conservation de la vie marine
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique