La CITES fait un grand pas dans la lutte contre le commerce d'ivoire

La Namibie, l'Afrique du Sud et le Botswana ont exhorté les Parties de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction à voter pour la possibilité d'un commerce de l'ivoire, condamnant les éléphants du monde entier. Ces derniers sont décimés par le braconnage pour leurs défenses.

Cela n'a pas fonctionné. La proposition a été rejetée par une majorité aux deux-tiers, dont le Kenya, la République du Congo et le Tchad.

Ce fut une excellente nouvelle pour le troisième jour de la CoP17 à Johannesburg.

Cette nouvelle nous donne une impulsion dans le futur débat concernant la clôture des marchés domestiques d'ivoire dans le monde.

Nous avons déjà célébré une étape symbolique en direction de cette victoire. Cinquante-sept des Parties de la CITES ont déjà voté contre une motion de la Namibie affirmant que la proposition sur la régulation des marchés domestiques de l'ivoire est irrecevable en raison du fait qu'elle ne rentrerait soi-disant pas dans le cadre de la Convention.

Nous devrions gérer la demande, qui constitue la menace la plus urgente pour les éléphants, à l'aide du Plan d'action pour les éléphants d'Afrique (AEAP). Nous allons continuer à surveiller le débat sur l'ivoire lors de sa deuxième phase ici à Johannesburg.

Azzedine Downes

Post a comment

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Beth Allgood, Directrice d’IFAW aux États-Unis
Directrice d’IFAW aux États-Unis
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Conseillère politique en chef
Conseillère politique en chef
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Jimmiel Mandima d'IFAW
Vice-président adjoint à la conservation
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Patrick Ramage, Directeur du programme Conservation de la faune marine
Directeur du programme Conservation de la vie marine
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique