Je donne mon ivoire 2018 : éléphants, reposez en paix.

Le 8 février 2018, nous avons lancé la seconde édition de notre initiative intitulée « Je donne mon ivoire » et en avons clôturé, aujourd’hui, la première phase de collecte par la destruction d’une demi- tonne d’ivoire. Cet appel à l’action invitait tout détenteur d’ivoire à céder ses objets en ivoire brut ou travaillé à IFAW à des fins de destruction, un geste citoyen en faveur de la protection des derniers éléphants de la planète.  

En quelques semaines, nous avons récolté un peu plus de 500kg d’ivoire ayant appartenu, autrefois, à une cinquantaine d’éléphants vivants. Cette collecte est une réussite sans précédent puisqu’en 2015, lors de la première édition de cette opération, seul 30kg nous avaient été donnés. Nous avons procédé à la destruction de l’ensemble de ces objets par le biais d’une broyeuse puis d’un incinérateur au sein d’un centre de valorisation énergétique des déchets -  tout cela sous la supervision d’un huissier qui avait, au préalable, constaté la réception desdits objets.  

L’opération « je donne mon ivoire » suscite de nombreuses discussions et de vives réactions : parfois, certaines personnes considèrent qu’en détruisant cet ivoire, nous tuons les éléphants une seconde fois et que leur mort n’a servi à rien. Or, rappelons que ces éléphants ont en effet été tués pour rien. Mourir pour fabriquer des objets de décoration futiles et inutiles à notre survie n’a aucun sens. En revanche, détruire cet ivoire l’empêche d’être réinjecté dans les circuits commerciaux et d’alimenter la demande qui coûte la vie à 20 000 éléphants par an.  Ces destructions envoient le message suivant : nous n’acceptons plus de donner une valeur commerciale, artistique ou culturelle à l'ivoire.  

Que ces éléphants reposent en paix en sachant que leur ivoire ne servira plus jamais à alimenter une demande qui décime leurs congénères aujourd’hui. Tel est le message de notre vidéo.

Nous avons aussi tenu à créer des éléphants en 3D afin de rendre hommage à ces éléphants morts. Ces derniers seront remis aux décideurs politiques et influenceurs qui se mobilisent aux côtés d’IFAW pour relayer notre message et dire STOP à tout commerce d’ivoire.  

Nous espérons que notre vidéo vous plaira. N’hésitez pas à la partager autour de vous. 

Maintenant, nous nous préparons à organiser une deuxième destruction qui aura lieu dans le sud. Nous vous communiquerons très bientôt les résultats de cette opération !  

Pour plus d’information à propos des raisons qui motivent la destruction de l’ivoire, n’hésitez pas à visiter mon précédent blog

Mia Crnojevic

Post a comment

Nos experts

Directeur général
Directeur général
Beth Allgood, Directrice d’IFAW aux États-Unis
Directrice d’IFAW aux États-Unis
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Conseillère politique en chef
Conseillère politique en chef
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
Kelvin Alie, Vice-président exécutif
Vice-président exécutif
Patrick Ramage, Directeur du programme Conservation de la faune marine
Directeur du programme Conservation de la vie marine
Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique
Directeur du programme criminalité faunique