C'est le cœur lourd que les équipes d'Intervention d'urgence d'IFAW ont dû évacuer en prévision de l'arrivée de l'ouragan Maria

Saint John dévastée après le passage de l'ouragan Irma

J'écris ce blog depuis un avion où je suis entourée des équipes d'intervention d'urgence : des officiers de police et du Service des forêts ainsi que des équipes médicales d'intervention d'urgence. Nous étions ensemble sur les îles de St John et de St Thomas afin de faire tout notre possible pour aider les communautés (animales en ce qui nous concernait) à se remettre de la destruction laissée par le passage de l'ouragan Irma. Nous sommes en route pour le continent américain via San Juan afin d'y attendre le passage de la prochaine tempête avant de pouvoir retourner à notre travail.

Le moral des passagers est morose. L'ordre d'évacuation a anéanti la plupart d'entre nous. L'ouragan Maria se dirige vers les Caraïbes et va se déchaîner sur les îles d'ici un jour ou deux, touchant des infrastructures affaiblies et des habitations en ruines.

Nos équipes d'intervenants IFAW sur les Îles vierges américaines de St John et de St Thomas commençaient tout juste à évaluer les besoins des communautés d'animaux domestiques et sauvages suite à la catastrophe, quand elles ont reçu les ordres d'évacuation.  

Les personnes que nous avons rencontrées font tout leur possible pour s'occuper de leurs animaux. Avant notre arrivée, les provisions étaient maigres. Les aliments pour animaux, qu'ils soient grands ou petits, étaient rationnés et les soignants s'inquiétaient de savoir s'ils allaient pouvoir nourrir les animaux dont ils avaient la charge. Par chance, nous avons pu livrer presque une tonne d'aliments pour chien à St John, un don de PetSmart Charities et de Royal Canin via GreaterGood.org, et d'autres provisions doivent encore arriver.

Ryan Moore, le responsable du refuge St John Animal Care Center, a œuvré sans relâche afin de s'assurer que les chiens et les chats dont il est responsable avaient suffisamment de nourriture, d'eau et d'amour pour surmonter le stress né de cette violente épreuve. Les chats et les chiens que nous avons rencontrés là-bas sont adorables. Zuma, Dallas, LuAnn et tous les autres sont venus à la rencontre de notre équipe en lui donnant toute leur affection.

Ryan est responsable d'une équipe de bénévoles dévoués qui s'assurent que les chenils sont propres, que les chats peuvent se sociabiliser et que chaque chien est promené deux fois par jour. Après avoir tant entendu parler de pillages et de violences suite au passage d'Irma, le dévouement qu'ont montré Ryan ainsi que son équipe de salariés et de bénévoles envers ces animaux sans défense m'a redonné foi en l'humanité.

Nous avons également rencontré Dana Bartlett qui a adopté beaucoup d'ânes blancs, animaux emblématiques de St John. Heureusement, ses ânes et tous les ânes sauvages que nous avons croisés s'en sortent vraiment bien. Dana avait stocké du fourrage pour son troupeau. Elle a également vu des ânes sauvages se nourrir avec les plantes qui avaient survécu à la tempête. Ses poules ont en revanche perdu leur poulailler qui a été écrasé dans l'ouragan. Aujourd'hui, elle se démène pour leur trouver un refuge avant que Maria ne se déchaîne.

Au sein de la Humane Society de St Thomas, nous avons également pu constater le dévouement incroyable dont font preuve les équipes envers les communautés et les animaux dont elles s'occupent. Tandis que le refuge de St Thomas n'a pas trop souffert d'Irma, les salariés et les bénévoles ont vraiment tout perdu dans l'ouragan (leur maison, leur voiture, mais aussi leurs entreprises). Heureusement, ils n'ont jamais perdu espoir. Chaque jour, des habitants de l'île viennent s'occuper des animaux ; ces derniers ont besoin de nourriture, d'eau et de beaucoup de réconfort. J'ai eu l'impression que s'occuper des animaux de St Thomas était une thérapie, une façon de donner alors qu'ils avaient eux-mêmes tant perdu.  

Heureusement, l'équipe d'IFAW à Antigua-et-Barbuda a fini d'évaluer les besoins des animaux domestiques et sauvages sur ces îles avant d'être évacuée en toute sécurité.

Les équipes d'Intervention d'urgence d'IFAW attendent maintenant avec hâte que Maria soit passée dans la région afin de se remobiliser. Le passage successif de plusieurs tempêtes a complètement dévasté la région et ces communautés ainsi que leurs animaux ont plus que jamais besoin de nous. Nous vous tiendrons informés des avancées de notre travail dans la région. N'hésitez pas à revenir sur cette page pour plus d'informations.

Shannon Walajtys

Post a comment

Nos experts

Conseiller principal en matière de programmes
Conseiller principal en matière de programmes
Brian Sharp, Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Chargé des interventions d'urgence, coordinateur échouages
Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Responsable du sauvetage d’animaux sauvages, siège d’IFAW
Vétérinaire, Docteur
Vétérinaire, Docteur
Katie Moore, Vice-présidente adjointe, Conservation et bien-être animal
Vice-présidente adjointe, Conservation et bien-être animal
Loïs Lelanchon, Chargé du programme Sauvetage des animaux
Chargé du programme Sauvetage des animaux
Manager du programme Interventions d’urgence
Manager du programme Interventions d’urgence
Valeria Ruoppolo, Vétérinaire d’IFAW
Vétérinaire d’IFAW
Vivek Menon, Conseiller principal du PDG sur les Partenariats stratégiques et la
Conseiller principal du PDG sur les Partenariats stratégiques et la Philanthropie