RAPPORT : À cause du braconnage, il manque 75% de la population d'éléphants d'Afrique

Si la nature avait le pouvoir, il y aurait beaucoup plus d'éléphants dans la savane africaine. Mais à cause de l'intrusion des Hommes, et notamment du braconnage, le nombre d'éléphants dans les 73 aires protégées n'est que de 25% de ce qu'il serait si le braconnage n'existait pas.

Cette constatation est le résultat d'une étude récente publiée dans la revue scientifique PLOS | One. Cette étude, financée en partie par le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW), a duré 10 ans et est l'indicateur le plus complet à ce jour permettant de montrer l'impact réel du braconnage sur les populations d'éléphants d'Afrique.

Rudi van Aarde, superviseur du projet et président du Département de recherche sur l'écologie de la protection de l’environnement (CERU, Conservation Ecology Research Unit) de l'université de Pretoria, et son équipe, ont rassemblé les données sur le nombre d'éléphants de la savane provenant de 73 aires protégées d'Afrique qui devraient rassembler environ la moitié des éléphants du continent.

« Nous avons pris en compte l'impact du braconnage dans nos modèles pour prédire les "repères écologiques", c'est-à-dire la taille que les populations devraient avoir si les facteurs environnementaux plutôt que l'influence humaine contrôlaient leur croissance », a déclaré Rudi van Aarde. « Cela a été une question très débattue, surtout ici en Afrique australe ».

Les données et les conclusions de cette étude aideront les défenseurs de l’environnement et les décideurs dans leur prise de décision afin de fournir une meilleure protection aux éléphants.

Ces conclusions sur le braconnage renforcent notre détermination à voir tenBoma, notre projet révolutionnaire, mener à l'arrestation de braconniers grâce à un système complexe de collecte de données et de tactiques de contre-espionnage avant qu'ils ne puissent tuer des éléphants.

Regarder et partager la vidéo ci-dessus - et lire le rapport complet ici.

 

Azzedine Downes

Post a comment

Nos experts

Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Dr. Joseph Okori
Directeur régional Afrique Australe et directeur du programme de conservation des habitats
Faye Cuevas, Vice-présidente
Vice-présidente
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
James Isiche, Directeur régional Afrique de l’Est
Directeur régional Afrique de l’Est
Vice-président pour la conservation et la protection animale
Vice-président pour la conservation et la protection animale
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW