Le commerce du tigre menace la survie même de l’espèce.

Le commerce international du tigre et la vente de ses parties sont interdits par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES). En outre, tous les pays dans lesquels le tigre est présent à l’état sauvage ont voté une législation nationale protégeant les tigres contre les braconniers et le commerce.

Mais le trafic du tigre et de ses parties continue de plus belle et alimente un cercle vicieux infernal : les contrebandiers approvisionnent le marché noir, stimulant la demande, qui encourage à son tour le braconnage.

Pour sauver les derniers tigres sauvages au monde, il nous faut à tout prix briser ce cercle.

IFAW poursuit plusieurs objectifs pour mettre fin au commerce du tigre et à la vente de ses

parties, et notamment :

Faire un don

Notre travail dépend de votre générosité. Donnez ce que vous pouvez pour aider les animaux.

D'autres moyens de faire un don