Le parc national de Liwonde

Le parc national de Liwonde est le plus important du Malawi. Près de 500 éléphants y vivent, de même que de nombreuses autres espèces (rhinocéros noirs, hippopotames, hippotragues noirs). Au Malawi, les habitats sont déjà très fragmentés, les politiques d’utilisation du territoire sont déficientes et les habitants sont aux prises avec de nombreux défis socio-économiques. Le parc de Liwonde joue donc un rôle crucial pour maintenir la biodiversité dans ce pays.

Pour restaurer le parc et en faire à nouveau un lieu sûr pour les animaux, IFAW a lancé un programme quinquennal en collaboration avec le ministère des parcs nationaux et de la faune du Malawi.

Situé dans la partie sud de l’Afrique, le Malawi est bordé par le Mozambique, la Zambie et la Tanzanie. C’est un pays relativement petit (environ la superficie de l’île de Terre-Neuve) et densément peuplé. La croissance des populations humaines a entraîné une fragmentation des habitats des animaux beaucoup plus prononcée que dans bon nombre d’autres pays du sud de l’Afrique. Au Malawi, les zones protégées sont comme des îles dans un océan d’humains.

Le Malawi est l’un des pays les plus pauvres d’Afrique. Comme source de revenus, il compte énormément sur le tourisme : ses principaux attraits sont le lac Malawi et les différents parcs nationaux. Or, le gouvernement peine à assurer le bon fonctionnement de ses parcs parce que les revenus du tourisme servent prioritairement à assurer certains services de base, les soins de santé, l’éducation et la lutte contre la pauvreté.

En conséquence, le Malawi dépend énormément de dons et de sources d’aide extérieure pour la gestion de ses parcs et le fonctionnement de ses services de conservation.

IFAW aide le Malawi à mettre au point et à implanter des mesures pour améliorer la sécurité des animaux du parc, pour apaiser les conflits entre les humains et les éléphants, et pour faciliter la gestion. Nous contribuons aussi à découvrir des occasions de développement pour les collectivités locales.