Surprise lors de la réunion annuelle de la Commission Baleinière Internationale : la Corée veut harponner des baleines « pour la science »

©IFAW
Jeudi, Juillet 5, 2012
Londres

Au cours de la réunion annuelle de la Commission baleinière internationale (CBI) qui se tient au Panama cette semaine, la République de Corée a hier créé la surprise en annonçant son intention de se lancer dans la chasse soi-disant scientifique à la baleine.

Ce plan a été dévoilé lors de la 64e session de la CBI, à Panama, et ce malgré l'incapacité du Japon et de l'Islande à trouver des débouchés commerciaux pour la viande de baleine résultant de leur propre chasse scientifique ou à produire des résultats scientifiques d'une quelconque valeur à partir de l'abattage des baleines.

La Corée n'a pas chassé de baleines depuis 1986, mais on recense chaque année un nombre substantiel de prises accessoires de cétacés dans les eaux coréennes.

Le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW – www.ifaw.org) pense que la chasse scientifique à la baleine n'est qu'un déguisement de la chasse commerciale. Il s'oppose à cette chasse commerciale qu'il considère comme une pratique cruelle, superflue et non durable par essence.

Avant d'annoncer son intention de harponner des baleines dans le Pacifique Nord, la Corée avait, l'après-midi précédent, informé d'autres délégués présents à cette conférence de ses plans pour développer l'observation des baleines dans la région d'Ulsan.

IFAW soutient l'observation responsable des baleines, seul « usage » durable des baleines. Il invite la Corée à abandonner ses plans de chasse et à protéger ses baleines pour les générations futures.

Patrick Ramage, Directeur du Programme sur les baleines d'IFAW, a déclaré : « C'est le genre d'annonce-surprise et de marche arrière que l'on n'attendrait pas de la Corée du Sud, qui a récemment pris des mesures importantes contre la chasse illégale à la baleine. S'il est mené à bien, ce plan exposera des baleines dont les effectifs sont déjà décimés à un massacre cruel sans aucune utilité, alors que les cétacés sont plus menacés que jamais. Nous prions vivement la Corée d'abandonner ce plan dès maintenant.

« Il n'existe simplement aucun moyen humain de tuer une baleine. L'observation responsable des baleines offre une alternative humaine et économiquement viable, meilleure pour les baleines et qui fournit des moyens de subsistance plus durables aux populations. »

L'annonce de la Corée survient après un premier coup porté à la conservation des baleines plus tôt dans la semaine, lorsque le Japon et le reste du bloc pro-chasse à la CBI ont voté contre les propositions de sanctuaire baleinier dans l'Atlantique Sud. Ce sanctuaire aurait apporté une protection nécessaire aux baleines de la région.

Notes aux rédacteurs

La réunion de la CBI qui se tient actuellement est historique à plusieurs égards : cela fait 30 ans que le moratoire sur la chasse à la baleine commerciale a été adopté, et 25 ans que le programme japonais de « chasse scientifique » a vu le jour. C’est également sans doute la dernière réunion annuelle des délégués en session plénière avant le passage à une fréquence biennale.

Pour découvrir le nouveau rapport d’IFAW sur la proposition de sanctuaire baleinier de l’Atlantique Sud, veuillez consulter la page http://www.ifaw.org

 

À propos d’IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux)

Fondé en 1969, IFAW sauve les animaux en détresse tout autour du globe. Grâce à des projets dans plus de 40 pays, IFAW vient en aide à tout animal le nécessitant, œuvre pour prévenir la cruauté envers les animaux et plaide pour la protection des animaux sauvages et de leurs habitats. Pour plus d’informations, visitez notre site web : www.ifaw.org. Suivez-nous sur Facebook et Twitter.

Post a comment

Contact presse

Clare Sterling (IFAW Royaume Uni)
Contact portable :
+44 (0)7917 507717
Contact email:

Nos experts

Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Dr. Ralf (Perry) Sonntag, Directeur national Allemagne
Directeur national Allemagne
Isabel McCrea, Directrice régionale Océanie
Directrice régionale Océanie
Représentante d’IFAW au Japon
Représentante d’IFAW au Japon
Patrick Ramage Directeur du programme Baleines
Directeur du programme Baleines